Cookies véganes faciles

Voici une petite recette spéciale confinement, quand il faut occuper les mouflets alors que la moitié du pays a décidé d’acheter des oeufs et du beurre en même temps. J’ai découvert cette recette de la célèbre blogueuse cuisinière végane d’ Au vert avec Lili alors que le rayon d’oeufs bios de mon supermarché peinait à se réapprovisionner.

Je l’ai adaptée au contenu de mes placards et au talent de mes enfants. Et à J18 aujourd’hui, nous l’avons fait 5 fois. Vous retrouverez l’original sur la page de Lili. Je vous mets pour ma part notre version préférée : les cookies véganes à l’amande, deux chocolats et caramel. Ma fille de 7 ans l’a réalisée de A à Z, pesées comprises.

Côté ingrédients, nous avons utilisé:

  • 2 CàS de poudre d’amandes
  • 1 CàS de cacao
  • 3 CàS d’eau
  • 5 CàS de lait
  • 1 CàS de vinaigre de cidre ou blanc
  • 60 grammes d’huile
  • Quelques gouttes de vanille liquide
  • 100 grammes de sucre
  • Une demi cuillère à café de levure
  • 200 grammes de farine
  • Des pépites de chocolat blanc, noir et de caramel

Cette recette est très maléable. Dans la version originale, Lili utilise ainsi de la fécule de maïs, que je n’avais pas, et que j’ai donc remplacée par de la poudre d’amandes et du cacao. J’ai aussi mis plus de lait, car je trouvais la pâte trop friable. N’hésitez pas à ajuster en fonction de la farine que vous utilisez. Enfin, notez que le vinaigre peut-être remplacé par du jus de citron, et l’huile par un poids équivalent de beurre.

La recette :

– Préchauffez le four à 180 degrés Celsius ou 350 degrés Fahrenheit.

– Mélangez l’eau, la poudre d’amandes et le cacao.

– Ajoutez l’huile, le lait, le vinaigre et la vanille. Mélangez, puis ajoutez le sucre et battez une bonne minute.

– Ajoutez la farine et la levure. Mélangez de nouveau avant d’ajouter les pépites de chocolat et de caramel.

– À l’aide d’une cuillère à glace, ou à la main, façonnez 10 cookies environ que vous déposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (parchemin). Notez que les cookies ne s’étaleront pas trop.

– Enfournez pour 15 minutes. Sortez-les du four même s’ils ne vous paraissent pas complètement cuits, les cookies ont cette particularité de finir de prendre à l’air ambiant.

Nous avons essayé différentes versions de ces cookies, dont amandes et pépites de chocolat (sans cacao), tout caramel ou framboises et noix de coco. La version donnée est notre préférée mais vous avez des possibilités infinies de déclinaisons… et il semblerait que l’on ait quelques semaines devant nous pour en tester un bon nombre. Alors à vos fourneaux!

-Lexie Swing-

 

 

Tarte au citron meringuée (meringue italienne)

La tarte au citron meringuée, c’est la recette phare chez les Swing. Avec le fondant de Nathalie, c’est un peu le dessert qu’on ressort à toutes les occasions. Incroyablement chic, délicieusement équilibrée entre l’acidité du citron et la douceur de la meringue italienne.

C’est aussi la toute première recette réalisée ici, outre-Atlantique. Il a fallu fouiner pour dénicher les ingrédients indispensables à la réussite d’une bonne tarte au citron meringuée, mais la voilà…

Comme toute bonne recette, celle-ci est un mélange, un tâtonnement. Elle se compose donc d’une pâte sablée, façon Trish Deseine, d’un appareil au citron tiré (et légèrement modifié au fil des ans) de cette recette, et d’une meringue italienne.

Tarte au citron meringuée./ Photo DR Lexie Swing

Tarte au citron meringuée./ Photo DR Lexie Swing

La pâte sablée (farine, deux oeufs, sucre glace et une demi plaquette de beurre)

Trish, c’est un peu mon Dieu en terme de pâtisserie, surtout depuis qu’elle a publié un livre avec plein de caramel dégoulinant sur la couverture… Sa pâte sablée est un modèle du genre! Préchauffez votre four à 180°.

Mélangez 75g de sucre glace, deux jaunes d’oeufs (réservez les blancs pour la meringue)  et 125g de beurre froid et souple, coupé en cube. Utilisez un robot ou vos petites mains.

Versez en pluie 200g de farine tamisée et mélangez le tout une nouvelle fois. Formez une boule. Emballez-la de film alimentaire et réservez-la au frais une demi-heure.

Abaissez votre pâte dans le diamètre voulue sur une feuille de papier cuisson (parchemin), plutôt épaisse si vous le pouvez (elle n’en sera que plus moelleuse). Placez-la dans votre moule. Piquez. Enfournez pour 10 minutes.

L’appareil au citron

Ici nous aimons les tartes bien citronnées mais sans zestes. Si vous avez les mêmes goûts, prévoyez 3 citrons jaunes non traités (2 plus des zestes selon la recette originale), 120g de sucre en poudre (180 selon la recette), 2 oeufs + 2 jaunes (réservez les blancs pour la meringue) et 20 cl de crème fraîche (Liberté en fait une excellente ici au Québec).

Battez les oeufs, ajoutez le sucre, puis la crème fraîche. Versez le jus des trois citrons.

Répartissez votre appareil sur votre pâte cuite à blanc.

Enfournez, toujours à 180°, pour 30 minutes.

Après cuisson, laissez refroidir au moins 20 minutes.

La meringue italienne

Pour faire une meringue italienne, il faut un thermomètre de cuisine. Si vous avez omis d’en acheter un et que vous êtes déjà à cette étape, privilégiez une meringue française, en battant vos 4 blancs avec une pincée de sel et 100g de sucre glace environ.

Mais si vous avez l’instrument magique, dégainez-le et c’est parti!

Pesez vos blancs, ajoutez le double de leur poids en sucre, et la moitié en eau. Pour des blancs de 120g, pesez 240g de sucre semoule et 60g d’eau.

Mélangez le sucre et l’eau dans une casserole et placez-les sur un feu moyen. Près de vous, vos 4 blancs prêts à être sauvagement battus, et à qui vous avez ajouté une pincée de sel.

Commencez à mesurer votre mélange eau-sucre. La température idéale se situe entre 116 et 125°C. A 113°, commencez à battre vos blancs à grande vitesse. Dès qu’ils ont bien monté, ralentissez un peu la vitesse du batteur et versez votre sirop de sucre en éclaboussant au minimum les parois de votre bol.

Battez encore une minute et dès que vos blancs sont brillants et bien fermes, arrêtez tout.

Savourez le résultat… on les dévalerait tout schuss, le vent dans les cheveux, le soleil dans les yeux…

Retour au jaune (soleil) de notre tarte : attrapez la poche à douille/votre sac congélation percé au bout, remplissez la (le) de blancs d’oeufs et dessinez de jolies rosaces sur l’ensemble de votre tarte.

Vous pouvez aussi dessinez des coeurs.

Ou les nénuphars de Monet si vous êtes vraiment douée.

Vous pourrez déguster votre tarte telle quelle ou préalablement dorée quelques minutes sous le grill du four (surtout si vous devez la transportez, les blancs se tiendront mieux).

Alors, verdict ?

-Lexie Swing-