Elections américaines: and the winner is…

Tandis que ma fille écoute Melody Gardot, je décortique les derniers articles parus sur les élections américaines. A l’heure où j’écris ces lignes, les premiers bureaux de vote, ceux de la côte est, ont ouvert leurs portes. Et sur le twitter français, les posts s’affolent pour publier en temps réel l’avancée des élections. D’où vient cet engouement pour des élections qui se déroulent à l’autre bout du monde, dans un pays qu’on a tôt fait de décrier (pour les armes, l’avortement, parfois la religion et j’en passe) en temps normal? Il y a fort à parier qu’il s’agit moins de l’enjeu que cela peut représenter pour nous Français (« l’avenir d’une puissance mondiale particulièrement influente ») que du caractère purement charismatique de l’élection.

Observez donc cette vidéo, celle du deuxième débat.

Observez ces échanges de regard, ce jeu des corps. Pour les analystes tant américains que français, celui-ci a conclu à un retour gagnant du président sortant Barack Obama après un premier débat où ce dernier s’était fait malmener par le candidat républicain.

Dans le deuxième, la dynamique change. Les deux candidats ont été plusieurs fois comparés « à des boxeurs sur un ring ». J’y vois plutôt deux félins, des mâles tigres par exemple, avant l’ultime combat.

Cet ultime combat ce joue aujourd’hui, cette nuit pour nous. Le premier village à avoir voté est Dixville Notch, un hameau du New Hampshire (au nord-est des USA) où a été symboliquement lancée l’élection cette nuit. Surprise: Obama et Romney y sont apparus en parfaite égalité. Bon, si le maire assure que le cas se produit pour la toute première fois, le fait qu’ils ne soient que dix à voter rassure quelque peu.

Vous pensiez suivre l’élection? Vous me raconterez alors! Si ma fille sera certainement debout (le fait que je sois allongée l’incite, elle, à se lever, ça doit être physique, c’est pour contrebalancer…. ou alors c’est de l’esprit de contradiction, ce qui laisse augurer le meilleur pour la suite ;)), moi je dormirai. Comme Le Monde nous a rédigé un petit listing des horaires, je sais désormais que les premiers résultats vraiment sûrs (même si la plupart des Etats-clés auront déjà voté) seront connus à partir de 4 heures du matin heure française. Je mettrai donc mon réveil à 4 heures pétantes. Et oui, c’est aussi ça le chômage, on peut se lever avec le coq et se rendormir à l’heure où les lêve-tôt poussent la porte de leurs bureaux.

Et n’oubliez pas, vote for

Barack Obama
Barack Obama./ Photo DR art_es_anna

-Lexie Swing –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s