Stérilisation des biberons : incontournable ou effet de mode?

La stérilisation des biberons, c’est l’une des questions incontournables que l’on se pose pendant la grossesse. Sauf si l’on souhaite allaiter. J’ai d’ailleurs lu, une fois, le témoignage d’une fille qui disait « j’ai choisi l’allaitement parce que les nichons, c’est pratique, ça s’emmène partout, et ça ne se stérilise pas ». Soit.

En tant que « biberonnants », nous nous sommes donc demandés si nous allions stériliser les biberons de Miss Swing, et si oui, par quels moyens, et à quelle fréquence. Mais pour cela, il fallait d’abord savoir pourquoi on stérilise. Selon un pédiatre cité par Pédiablog, la stérilisation jusqu’à 4 mois environ permettrait de laisser la flore intestinale du nourrisson se développer progressivement, « aidant son organisme à être moins sensible aux bactéries pathogènes ».

Jardin de biberons./ Photo DR Lexie Swing

Jardin de biberons./ Photo DR Lexie Swing

Pourtant, selon un article de Graine de curieux, reprenant l’avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, la stérilisation à domicile pour un enfant en bonne santé ne serait pas nécessaire. « Après utilisation, le biberon est vidé de son éventuel contenu résiduel, rincé à l’eau froide et lavé en lave-vaisselle en utilisant un cycle spécifique complet (haute température à 65°C au minimum et séchage impératif). Les bagues, les capuchons et les tétines en silicone peuvent également être mis au lave-vaisselle. Les tétines en caoutchouc ne peuvent pas être mises au lave-vaisselle ; elles sont rincées et nettoyées minutieusement avec un écouvillon propre en les retournant. En l’absence de lave-vaisselle, après utilisation, le biberon et les annexes sont rincés à l’eau froide et nettoyés par immersion dans de l’eau additionnée de produit détergent (liquide vaisselle) avec un écouvillon propre, puis rincés. Le biberon et ses annexes doivent être mis à sécher. L’utilisation du torchon est proscrite. D’une façon générale, à domicile, il n’y a pas lieu de stériliser les biberons. Il n’y a donc pas lieu d’utiliser les procédés chimiques dits de stérilisation, ni les dispositifs à micro-ondes, ni les « stérilisateurs » du commerce. Les caractéristiques techniques de ces derniers ne leur permettent pas, au sens de la normalisation européenne (CEN) ou française (AFNOR), d’être qualifiés de procédés de stérilisation. »

Devant tous ces bons conseils, nous avons choisi de stériliser nos biberons après leur achat, puis à chaque fois que nous les laissions sales plus d’une heure. Après chaque sortie, ou à chaque moment de flemme, hop stérilisation. Comme nous stérilisons peu, nous avons opté pour l’option sans frais « faire bouillir dans une casserole ». 20 minutes pour les biberons, 10 minutes pour les tétines. Elle va avoir 4 mois et nous ne stérilisons aujourd’hui qu’à de rares occasions: nouvelles tétines ou station prolongée du biberon dans un endroit pas très propre, par exemple le vide-poches de la voiture.

Pourquoi si peu? Parce qu’une stérilisation quotidienne serait, chez nous, vaine, Miss Swing vivant avec un chien, et parfois deux (comme cette semaine), à la campagne où les gens traînent sur leurs chaussures boue, herbe et autre poussière. Les seules bactéries contre lesquelles nous souhaitions lutter étaient donc celles susceptibles de se développer dans le lait stagnant, d’où un lavage à l’eau chaude et au produit vaisselle quasi immédiat. Pour laver au mieux: investissez dans l’incontournable goupillon surmonté du mini-goupillon spécial tétines, et laissez sécher sur un arbre à biberons (ou un jardin à biberons comme chez nous).

Et chez vous? Stérilisation or not stérilisation?

-Lexie Swing-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s