Mais pourquoi ne marche-t-elle pas?

Les Pourquoi ne marche-t-elle pas, et autres Maman, c’est quand même pas difficile à dire si, Maman?, sont autant de supplications parentales, murmurées la larme à l’oeil au dessus du berceau.

First steps./ Photo Sean Dreilnger
First steps./ Photo Sean Dreilnger

Il faut dire que c’était écrit dans le bouquin. Lequel? Tous, le Dolto, le Pernoud, et même le Doctissimo (surtout le Doctissimo). A 4 mois ton enfant se retourne, à 6 il s’asseoit, à 9 il marche à quatre pattes, à 12 il marche en s’appuyant, etc. Or ton enfant lui, il ne fait rien de tout ça. Par exemple il sait dire Sssien (chien) et Dodo alors qu’il aurait dû apprendre Papa et Non. Ou bien il te tape dans la main quand tu lui dis Give me five mais refuse obstinément de faire bravo malgré des mois d’entraînements intensifs.

La vérité est dure à entendre mais il faut que vous l’affrontiez. Allez, une inspiration, et on fait face ensemble à la terrible réalité : Oui mon enfant est normal. Non il ne rentre pas dans les cases de Dolto, même en tassant bien. Oui, sur Doctissimo, il y aura toujours des enfants qui savent faire la roue à 9 mois et le salto-arrière à un an. Oui, ces parents mentent. Sûrement parce que leur rejeton ne sait dire que ‘Zour (bonjour), Papa, Mama et Nula (Nutella – l’enfant sait ce qui est bon) et que ça ne leur suffit pas justement.

Avant même le départ, on veut enfermer nos têtes blondes dans des normes et des statistiques. Il faut tomber enceinte en moins d’un an et accoucher avant terme. La marmotte doit faire ses nuits au bout d’un mois et boire 4 biberons à trois.

Dans ma gang de mamans-de-février-2013, on a toutes des bébés de 9 mois très différents. Certains font déjà quelques pas ou jouent les équilibristes, quand d’autres parcourent encore le salon à reculons, en glissant sur le ventre. Certains font coucou, bravo, Tope-là, d’autres connaissent les boutons pour allumer leurs jouets et savent manger à la cuillère sans (trop) faire tomber de la purée. Certains disent Papa, Maman et appellent le chat; d’autres formulent des phrases très longues, et ponctuées, faites de glaglagloglutapicocha, et attendent que tu dises quelque chose en retour. Certains mangent de tout et dorment 10 heures par nuit, d’autres font la moue devant les épinards et se réveillent deux fois avant minuit.

Tous savent dire non, tous font des câlins, tous nous regardent, surveillent nos réactions, sourient quand on leur sourit, nous regardent quand on les appelle. Tous ont besoin de nous pour s’appuyer, pour grandir, pour les applaudir, pour les aider. Ne vous inquiétez pas avant l’heure, laissez votre bébé se rouler sur le parquet avec béatitude. Demain ou dans quinze jours, il fera peut-être ses premiers pas. Et votre inquiétude sera désormais toute autre.

-Lexie Swing-

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. adirondacks@aol.com dit :

    Ooohhh comme c’est vrai … Et loin tout ça !

  2. Marianne dit :

    J’adore. C’est tellement vrai et plein d’émotions !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s