17h30

Souper en famille./ Photo USDA

Souper en famille./ Photo USDA

17h30. Nous sommes sur le perron devant chez nous. Le chien trépigne derrière la porte que je tarde à ouvrir. Miss Swing caresse d’une main tendre les fleurs de l’allée déjà fanées. 17h30, c’est l’heure où, dans une autre vie, je partais m’acheter un goûter avant de faire les relectures, de réaliser une dernière interview et d’envoyer les bons à tirer. 17h30, ça a été l’heure où je sortais du lycée, où je sortais du cours de piano ou de l’heure de danse.

17h30, c’est l’heure où désormais je rentre à la maison. 17h30, c’est l’heure où parfois nous soupons. Oui, tu as bien lu. Nous sommes tombés du côté obscur. Du côté des anglo-saxons dont on se moquait volontiers jadis au motif qu’ils mangeaient comme les poules, ou comme les vieux. Et l’on se trouvait terriblement cools, je crois, de dîner au coucher du soleil. A 19 ou 20h, pour ceux dont les parents finissaient un peu tard.

On a résisté quelques semaines. 17h30, qui a faim à 17h30? Et puis doucement, tout doucement, l’heure du repas a pris ses aises à la place du goûter. La collation de la miss était aux alentours de 15h et elle débarquait à la maison réellement affamée. Bientôt, nous nous sommes demandés « pourquoi rajouter un goûter quand nous pourrions juste souper? »

Alors nous avons rangé nos préjugés au placard pour nous mettre à table. En vrai, il n’est pas si courant que nous puissions manger à 17h30. Cela implique que le repas soit déjà prêt, qu’il n’y est pas de courses à faire ou que la journée de Mr Swing n’ait pas trop duré. Mais il est rare, désormais, que nous commencions à manger après 18h.

J’avais des tas d’idées reçues sur le concept, je n’en ai retiré que des bénéfices. Plus de goûter supplémentaire en attendant le dîner, plus de plat un peu gras qui reste sur l’estomac parce qu’il a été dégusté un peu trop tard. Souper tôt, c’est aussi s’autoriser une deuxième vie, un deuxième temps dans sa journée. Pour jouer dehors ou jardiner, pour bouquiner, pour faire du sport ou pour retourner faire quelques magasins, puisque ceux-ci ferment souvent vers 21h en semaine.

Aux petits Français qui rentrent de l’école affamés, on clame toujours « arrête de grignoter, ce n’est pas l’heure de manger! ». Et si, justement, c’était l’heure de manger ? Une revendication corporelle doublée d’une manifestation des papilles que l’on n’écoute rarement, bercés par nos habitudes. Aujourd’hui, si je rentrais chez moi à 17h30 et que l’on me disait « Nous mangerons à 20h », je ne pourrais pas m’empêcher de me demander « Mais pourquoi, t’es-tu sérieux ? »

Et vous, à quelle heure soupez-vous ?

 

-Lexie Swing-

Publicités

30 réflexions sur “17h30

  1. Max dit :

    Moi je peux pas manger avant 18h… car 18h c’est l’heure de l’apero !!! Si je mange ‘a 17h30 ça veut dire que je dois prendre l’apéro à 16h30… et boire un verre de vin a 16h30 ça fait un peu poche…
    Peut-etre que nous y viendrons lorsque les enfants iront à l’école et auront des activités sportives le soir, mais pour l’instant je suis le seul à avoir une activité en soirée, et selon que mon match est à 19h30 ou 20h30 ou 21h30 et bien je mange avant ou après.

      • maxetsophie dit :

        Bah mon cerveau est un peu con mais : aller au pub pour un 5@7 dès 17h me gene pas, mais j’arrive pas a ouvrir la bouteille de vin avant 18h à la maison… Le cerveau est habitué en fait…
        Mais sur le principe du double gouter c’est sur que ça serait mieux de faire le souper à 17h quand Sydney rentre de la garderie car c’est vrai qu’il est affamé et que nous avons pris l’habitude de lui donner un gouter à 17h alors qu’il en prend déjà un à 15h…

      • lexieswing dit :

        On avait le même problème! Elle goûtait à 15h00 et puis à 17h et mangeait à 19h… Bon je t’avoue que, quand c’est moi qui vais la chercher à la garderie (une fois par quinzaine? lol) je lui apporte un goûter. De toute façon elle est toujours prête à manger des gâteaux :)

  2. renataschultz dit :

    tellement vrai! ici on mange tous ensemble à 18h – 18h20 maxi alors qu’à Paris je faisais manger les enfants et j’attendais que monsieur rentre pour manger avec lui à… 21h quand tout allait bien!
    on a moins de vacances mais quel bonheur dec e retrouver tous ensemble tous les soirs!

    • lexieswing dit :

      Oui je trouve que c’est un véritable gain pour la vie de famille, le quotidien… j’ai perdu le mot… ah si : la qualité de vie! Je trouve qu’on a vraiment gagné en qualité de vie

  3. Émilie dit :

    Souper à 17h30-18h! Mon Dieu, j’ai toujours trouvé ça ringard à mort. Ça me faisait juste pensé aux vieux, à l’hôpital,… Mais ici aussi, l’heure du repas avance de plus en plus (on en est à 18h30 maintenant) et l’autre vie, que tu decris si bien, après le souper est en effet très agréable. Si bien que je m’imagine pouvoir encore avancer de 30min. Mais pas plus, passer cette barre est psychologiquement impossible :-)

    • lexieswing dit :

      Arf pour moi aussi. 18h est l’horaire idéal. 17h30 c’est un poil tôt pour mon inconscient mais c’est parfait quand on ressort faire qq courses :) La première fois que j’ai entendu parler de cette « autre vie », c’est en vacances, par un Québécois, qui expliquait qu’une fois le souper terminé, il partait faire son jardin, s’occuper des animaux, faire les chambres de sa maison d’hôtes. Il travaillait à l’usine la journée et tenait un b&b à côté, ça m’a semblé dingue qu’il arrive à faire tant de choses dans une journée!

  4. Noémie dit :

    J’ai toujours soupé entre 17 et 18h. C’est courant au Québec, on n’a visiblement pas le même horaire que les Français! Mes beaux-parents aiment manger plus tard, vers 20h, et ça me rend folle car à cette heure-là mon fils est trop fatigué et trop affamé pour souper sans faire de crise.

    • lexieswing dit :

      Oui pour les enfants c’est encore pire je trouve! En France, nous mangions souvent vers 20h-20h30 avec mes parents car ils finissaient tard. Moi-même dans mon premier travail de journaliste je ne rentrais jamais à la maison avant 20h… Tu ne peux pas savoir comme j’apprécie cette qualité de vie :)

  5. chris dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi mais en hiver !! Le froid, la noirceur nous pousse à manger plus tôt en effet; c’est même réconfortant en cette période de l’année.
    Par contre, en été, je préfère prendre des pommes dans le sac à dos et SORTIR pour profiter des quelques belles journées que dame nature nous accorde. Le barbecue aidant, je reprends les habitudes européennes de souper plus tard…8 h après une belle balade, les enfants sont affamés, plus détendus, dévorent goulument leur repas ensuite file à la douche et ne rechignent pas à se coucher malgré les journées qui rallongent…
    Chris

  6. petiteyaye dit :

    Je suis bien loin de le faire (les heures ici sont plutôt à l’espagnol, quant à moi je mange rarement le soir en fait car je me suis rendue compte que je dormais moins bien avec un repas dans le ventre), mais je trouve le concept très intéressant ! en tout cas ça nous fait toujours bien rire quand on reçoit les invitations de l’ambassadeur du canada à 17h30 pour un souper !! miss swing se couche vers quelle heure ? lui donnes-tu qqch à manger avant de se coucher ?

    • lexieswing dit :

      Tu reçois des invitations de l’ambassadeur du Canada ? Mais que fais tu comme métier? lol. La miss se couche vers 20h et elle ne remange pas. Je sais que certains petits Canadiens reprennent une collation après mais elle ne semble pas avoir faim. En fait je trouve le principe bon justement à cause de ce que tu dis : quand tu te couches tu as déjà digéré, ou au moins en partie, du coup tu dors mieux je trouve!

      • petiteyaye dit :

        oui c’est cet aspect grignotage après le repas qui me faisait un peu peur avec le système canadien.
        Pour mon métier, tu as oublié que j’étais la femme de grand choco voyons !??!! blague à part nous avons beaucoup de liens de coopération avec les canadiens qui sont bien présents au Sénégal (notre région est la zone minière du sénégal et il y a beaucoup de points communs avec certaines régions du Canada. Mon Mari est d’ailleurs en Abitibi-T. en ce moment), sinon rassure-toi ici c’est très facile de se retrouver à manger un dimanche midi (alors que tu es en tong et en robe de plage) avec le premier ministre (faut que je fasse un post sur le sujet tiens !!!!), donc l’ambassadeur c’est de la gnognotte à côté, je le croise d’ailleurs souvent au rayon des jus de fruits du supermarché ;-)

      • lexieswing dit :

        Lol c’est drôle je veux absolument en lire plus sur ça! En Abitibi Temiscamingue (facile à dire lol). Il voyage dis donc!

  7. Marie Kléber dit :

    Je me souviens que j’avais eu du mal à m’y habituer en Irlande. 17h pour moi c’était l’heure du goûter, tant et si bien que je mangeais à 17h et je grignotais à 20h. Puis j’ai pris le rythme. Manger tard n’est pas si bon pour la santé. On se couche lourd mais en France, on dirait que plus on mange tard, mieux c’est. Entre les deux me conviendrait mieux!

  8. Mum dit :

    Vers 20h30 my dear voire 21h00…job oblige. Pour ma part je préfère vivre à l’heure espagnole mais il est sans aucun doute préférable de faire des activités avant d’aller dormir. En revanche je ne suis pas certaine de ne pas avoir besoin d’un goûter en fin de soirée si j’ai « soupé » à 17H30!
    Ca va pas être simple dans quelques semaines :)

  9. marine dit :

    Je fais manger Clem à 19h30 mais c’est vrai que certains jours la sortie du bain est un peu dure car elle a très faim. J’avais pris l’habitude de la faire manger le plus tard possible quand elle était bébé pour qu’elle me réveille le plus tard possible le lendemain… et j’ai trop peur de me défaire de cette habitude ! Mais il faut dire qu’on rentre assez tard du travail ici (je pars de chez la nounou vers 18h30 la plupart du temps). Après tout s’enchaine et généralement nous dinons enfin vers 21h

    • lexieswing dit :

      Elle mange seule à 19h30 et vous vous mangez plus tard c’est ça? 21h ça fait drôlement tard, même pour des adultes :) Vous n’êtes pas affamés?

      • marine dit :

        Oui c’est ça. Je pense qu’on a faim mais on n’a pas le temps de s’en rendre compte…

  10. Delph dit :

    Entre 18h30 et 19h ici par ce que logistiquement c’est trop compliqué plus tôt. Quoique si on décalait le bain/douche après le repas, on gagnerait un peu…

  11. Juliette Giannesini (@Xiaozhuli) dit :

    Nan, moi je ne m’y suis jamais faite, même après dix ans… le plus tôt que je peux manger, c’est 19 h 30 ou 20 h. Depuis Mark, je mange bien plus tard… dans la nuit, quand c’est enfin calme à la maison. C’est mon moment à moi. Je « goûte » un peu dans la soirée, avant.

    Mark mange vers 18 h 30 ou 19 h, mais c,est vrai que des fois on l’a fait dîner à 17 h 30 s’il avait vraiment faim et que la journée s’y prêtait.

    Note bien qu’on a des horaires un peu décalés par rapport à la majorité de la population canadienne, du fait qu’on travaille à la pige de la maison :-)

  12. Sweet Lonely Jane dit :

    Que c’est drôle (et bon de tomber) sur ce post! Chez nous la question est plus que d’actualité. Nous sommes un couple et je suis enceinte de 8 mois. Avant, nous étalions nos soirées de la manière suivante: retour du bureau vers 19h-19H30. Parfois apéro jusqu’à 20H30. Puis soit resto soit on commencait les courses. Nous dinions souvent vers 21H30 voire 23h00 le week end. Un jour j’ai eu un déclic. Pourquoi ne pas « inverser » la soirée? Dîner vers 18H30-19H00 max et vaquer à d’autres activités ensuite? Finies les nuits agitées après un repas un peu lourd sur l’estomac. On a l’impression d’avoir une deuxième journée. Je ne sais pas en quoi cela joue mais ce rythme est peut-être aussi la raison pour laquelle j’ai pris juste « les kilos nécessaires » pour cette grossesse? (Env. 7 kilos à 8 mois de grossesse) Sans aucune restriction sur le plan alimentaire, les médecins me disent que c’est parfait.
    Jamais nous n’aurions pensé que ce rythme serait plaisant. Merci d’avoir soulevé la question!

    • lexieswing dit :

      Oui je suis persuadée que ça joue aussi sur le métabolisme. En Irlande j’avais réussi à garder un poids normal malgré les lasagnes et les desserts préparés par ma logeuse ;)

  13. Sweetlonelyjane dit :

    Hé hé je crois vraiment que même si ce n’est pas une solution miracle pour perdre du poids c’est un rythme de vie qui convient bien à mon corps en tous cas. Je ne veux pas en faire une obligation mais avoir des enfants ca peut aider :) Merci pour le mot sur le faire part je crois que c’est ce que nous allons faire… Et merci aussi pour ce blog très rafraîchissant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s