Genetics or not?

bébéJ’ai toujours pensé qu’il y avait une part de génétique dans le fait d’apprendre à marcher. Quand on voit Miss Swing s’emmêler les pieds on pense immédiatement à son oncle (coucou frangin), et quand elle a atteint les 17 mois sans se lancer pour faire un pas, on s’est dit que décidément, elle avait même battu son père et sa mère.

J’étais confortable avec l’idée que ca allait prendre du temps pour Tempête. 18 mois ça me semblait un poil long, mais j’étais prête, quand même. Elle ne s’était tournée du dos au ventre qu’à 6 mois, on était en bonne voie. Ça prend des nerfs de résister aux assauts du club des bébés-qui-ont-le-même-âge-que-le-tien-mais-sont-plus-en-avance et autres persifleurs qui lancent « t’es sûre au moins qu’elle n’a pas un problème? » (Si si j’y ai eu droit et plus trash que ça même!)

Quand elle a commencé à se mettre debout vers 10 mois et demi, on s’est dit qu’elle ne traînait pas. A 12 mois tassés, sa sœur n’avait même pas encore essayé. Et puis elle s’est lancée, un bel après-midi. Elle a marché vers sa grand-mère qui passait avec elle quelques dernières minutes, avant de reprendre son avion. C’est peu dire que Tempête a le sens des grandes occasions.

Bye bye la génétique, ma cadette a marché à 13 mois. Son goût pour l’aventure et son sens aigu de l’équilibre ont eu raison de toutes mes prédictions. Que fera-t-elle désormais de différent? Aura-t-elle une belle maîtrise de la grammaire et le sens de la formule, comme sa sœur? Ou sera-t-elle pourvue plutôt d’un vrai talent artistique, comme sa grand-mère?

Et à quel point sommes-nous réellement déterminés par la génétique? Quid de la place de notre caractère et de notre environnement sur notre développement?

-Lexie Swing-

 

Crédit photo : Ly Thien Hoang

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Cute! J’adore voir les petits qui font leurs premiers pas. Et en effet elle a le sens des occasions lol
    De toute facon il y en a qui marche super tot, d’autres qui parlent plus tot etc. Chacun on rythme :) Mais c’est clair que les gens peuvent parfois etre mechant et competitif (pourquoi?)

    1. lexieswing dit :

      Je pense que ce sont nous les parents qui nous mettons ns meme la pression sur des choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle!

  2. C’est drôle à quel point ces étapes cruciales qu’on guette nous paraissent loin une fois que les enfants les ont franchies! Je vois bien sur un CV, « a marché à XX mois » :lol:

    Y’a peut-être une affaire de saison aussi… les bébés peuvent avoir plus de pratique dehors quand il fait beau, comparé aux petits de l’hiver. Chai pô…

    1. lexieswing dit :

      J’ai vu la différence chez Tempête et autour de moi qd ils ont l’occasion de passer du temps avec les grands parents par exemple, qui les sollicite plus que l’éducatrice (vu qu’ils sont seuls)

    1. lexieswing dit :

      C3? On joue à la bataille navale? ;)

      1. Oh mais non c’est le clavier de mon téléphone qui m’a joué des tours !! Je voulais dire qu’ici bébé avait marché « tard » à 16 mois alors que son papa et moi avons marché « tôt » donc cette supposée génétique m’a stressée pour rien ! Au final il a deux ans maintenant et va très bien, hein 😉.

  3. C’est ça qui est drôle à observer en ayant deux mini je trouve. Sans tomber dans la comparaison systématique, on ne peut s’empêcher de se demander si le petit sera comme le plus grand ou pas. On regarde des vidéos d’Hanaé au même âge qu’Emi et on se régale à se dire « tient elle faisait déjà beaucoup de bruit » :-D je pense qu’il y a une personnalité de base qui est le fruit à la fois de facteurs génétiques sans aucun doute et de vécu (grossesse, arrivée dans le monde, sérénité de la maman etc..)
    Sinon c’est plutôt horrible ces gens qui posent directement cette question de la normalité et qui voient le mal partout. En plus pourquoi le monde est il si pressé de les voir debout alors que pour moi c’est à ce moment là que les ennuis commencent. Une surveillance de tous les instants qui clôture une période de pouponage que j’aime trop 😄

    1. lexieswing dit :

      Oui et les comparaisons ne tarissent pas alors même que la société a de plus en plus conscience qu’à cet âge il n’y a pas plus différent que deux enfants avec exactement les mêmes caractéristiques de départ!

  4. Je pense que de les laisser grandir à leur vitesse tout en les encourageant sans les stresser c’est très important! Quant à la génétique c’est une bonne question… mon mari et moi avons marché assez tôt entre 10-13 mois! Tout comme Anakin et Mini Puce! Choupinette a pris son temps et a fait ses premiers pas à Noël à 17 mois! (L’art des grandes occasions!😉) et je te raconte pas les comparaisons parce que sa sœur jumelle marchait 5 mois avant elle…! Belle journée 😘

    1. lexieswing dit :

      Ah ah je trouve ça hyper drôle qu’elles aient marché à 5 mois de différence, c’est une belle preuve que la génétique ne fait pas tout!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s