Contraception d’un nouveau genre

Début janvier, j’ai rencontré mon nouveau médecin. Nous avons parlé contraception. J’ai évoqué quelques récentes douleurs. Elle m’a parlé changements. J’ai déploré le fait qu’il n’existe pas beaucoup de possibilités de contraceptions sans hormones. Et là elle a eu ces mots magnifiques:

« Et sinon, en admettant que vous ne vouliez pas d’autres enfants… votre conjoint et vous avez pensé à la vasectomie? »

Je n’ai pas pu m’empêcher de rire. J’ai entendu l’ensemble de mes amis garçons déglutir, depuis mon subconscient.

Il s’agit ici d’une typique différence culturelle. Non pas que les Canadiens tiennent moins à leurs bijoux de famille que leurs cousins européens, loin de là, mais cette technique de contraception a pris une ampleur suffisante, dans les dernières années, pour devenir usuelle, sinon considérée.

Une ancienne collègue m’avait ainsi souligné le fait que, selon elle, plus de la moitié des pères de ses amis, et son père lui-même par ailleurs, avaient eu recours à la vasectomie aux alentours de 45-50 ans. Parfois même plus tôt, lorsque l’homme avait jugé que le nombre de ses enfants était suffisant et qu’il pouvait désormais passer à une autre phase dans sa vie que la reproduction de son être en une version miniature et pleurnicharde.

Lorsque j’ai évoqué cette conversation avec des amies françaises, le débat a été houleux. Il y avait les anti, érigées pour l’occasion en soutien sans faille de la masculinité. Les pro, ayant déjà usé de menaces à l’encontre de leur conjoint récalcitrant. Et les affables, en faveur du concept, mais aussi pour la liberté des hommes de choisir ce qu’il pourrait advenir de leurs capacités reproductives.

Il y a surtout celles qui pensent que la contraception est avant tout une affaire de femmes. Et celles qui pensent que ça devrait être aussi l’affaire des hommes. Que l’on cherche, finalement, à empêcher la venue d’un enfant qu’on ne souhaitait pas, et que les hommes nous font confiance aveuglément (capotes – mal – mises à part).

Et si je ne me verrais jamais menacer qui que ce soit, j’entends l’argument. Pourquoi les femmes devraient-elles rester les gardiennes du temple? N’est-il pas logique et voulu que l’implication des hommes dans la paternité se situe dès le départ ? Que les responsabilités devraient être communes ? Qu’il découle de cette responsabilité unilatérale dans la contraception le fait que la responsabilité reste parfois unilatérale une fois l’enfant venu?

Il y a matière à débattre, et je trouve que c’est un bon débat, pour un vendredi. Les bijoux, considération individuelle ou propriété familiale ?

Vous avez trois heures !

-Lexie Swing-

Catégories EnfantsMots-clés ,

13 réflexions sur « Contraception d’un nouveau genre »

  1. Ha ha!! Selon moi chacun doit disposer de son corps comme il l’entend. Impossible pour moi d’imposer un acte chirurgical irréversible à quelqu’un et je ne l’accepterai pas non plus à mon encontre!
    Que les hommes soient plus impliqués dans cette question de contraception, oui c’est urgent!

    1. Je ne l’imposerais pas non plus, quelle horreur lol. Par contre je crois que les hommes devraient y réfléchir des fois. J’en connais quelques uns qui sont (re)devenus pères sur le tard et « malgré eux ». Hors dans ce cas on déresponsabilise volontiers l’homme au motif qu’il n’est maître de rien. Tu vois ce que je veux dire ?

      1. Je suis tout à fait d’accord ils devraient avoir leur propre mode de contraception pour être maître (comme tu le dis) du fait d’enfanter ou non!

  2. En plus on ne sait jamais vraiment de quoi l’avenir est fait…

    1. Non je suis d’accord, mais il parait que ça se reconnecte et que ça fonctionne dans une majorité de cas ?

      1. Oui je l’avais vu mais l’efficacité diffère selon études. Je comprends de mes lectures que la production de spermatozoides revient dans la majorité des cas mais que selon l’âge des patients et le temps depuis lequel ils ont eu une vasectomie, l’efficacité ne sera pas la même. http://www.mamanpourlavie.com/desir-enfant/fertilite-et-infertilite/15329-vasovasostomie-faire-marche-arriere-apres-une-vasectomie.thtml

  3. Tu m’as fait bien rire ce matin avec le houleux débat de la vasectomie ;-) J’ai souvenir d’une drôle de discussion avec nos amis en France, il y a quelques années, quand mon homme a dit qu’il se ferait vasectomiser. La réaction de ses ami(e)s de longue date (femmes comme hommes) m’a carrément mise à terre.

    Nous venions de provoquer une orgie de commentaires pas très élogieux. Mais le plus drôle, c’est sur moi que les regards se sont tournés. Comment peux-tu faire ça à ton homme ? Quel genre de femme peut oser ? Par chance, mon amoureux m’avait mise en garde que la vasecto en France ce n’était pas très bien perçu.

    Ici, c’est tellement banal, que les avis contraires nous surprennent toujours… Pour notre part, c’était une évidence à 45 et 50 ans passé, l’idée d’avoir un 3e enfant, n’était pas d’actualité. Alors comment avoir la sainte paix, sans stress et sans angoisse dans notre vie sexuelle, et bien la vasecto était la solution la plus logique. Pour ma part, je considère que j’ai bien donné et qu’il était temps que l’homme fasse un petit bout de chemin. De toute façon, il est bien gagnant aussi ;-)

    Ceci dit, je connais quelques hommes bien québécois qui n’envisagerait la chose pour rien au monde. Donc, malgré le fait qu’on soit plus « open » sur le sujet au Qc, bien des hommes ont peur (à tort) que la machine ne soit pas aussi bien huilé par la suite ;-) Je peux comprendre. C’est tout à fait normal.

    Alors, viva la vasecto ;-) Tu fais ma journée !

    1. Merci pour ton point de vue Steph, c’est important car je sais qu’il y a une importante différence de perception qui est très culturelle. Et tu as tout à fait raison pour les regards qui convergent vers la femme. Tu es « celle qui fait un enfant dans le dos » et « celle qui l’oblige à faire une vasectomie »

      1. Malheureusement, les femmes portent souvent le fardeau de toutes les conséquences. Je n’ai pas obligé mon conjoint à se faire vasectomiser. Nous en avons discuté et il était clair que c’était la meilleure décision à prendre pour notre couple. Un 3e enfant aurait eu (selon moi) de plus grave conséquence sur la pérennité de notre famille.

        Évidemment, ce fut facile, il était d’accord dès le départ. Nous ne voulions pas d’un autre enfant, nous étions avancé en âge, sans compter que je n’avais pas du tout envie de négocier avec un « accident »… Trop vieille et fatigué pour ça ;-)

      2. Je n’ai pas envie non plus de négocier avec un accident, c’est qq chose qui m’effraie. Pour la raison que tu évoques clairement, à savoir que présentement je pense que ce ne serait pas une bonne chose pour notre famille. Cependant comme je suis jeune je trouve qu’il est encore tôt pour une réponse définitive alors le stérilet est une bonne option pour le moment

  4. Tout à fait. L’âge est un élément non négligeable pour la vasecto.

  5. Excellent débat, que j’aimerais pouvoir avoir de manière apaisée ici en France ! Mais, comme tu le dis si bien, on est encore loin de l’ouverture d’esprit de nos amis d’outre-atlantique. C’est bien dommage, car je trouve cela naturel de demander aux hommes de porter une partie de la responsabilité de la contraception, à un moment donné de leur vie d’adulte. Heureusement, Mister F. me semble plutôt ouvert sur le sujet : on est encore jeune et on souhaite d’autres enfants, donc ce n’est pas encore d’actualités, mais il faudra que l’on ait cette conversation, d’ici quelques années ! ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close