L’âge de raison

Il y a un instant à peine, nous t’accueillions parmi nous. Dans mes souvenirs, se mêlent les chuchotements des sage-femmes, la tendresse de ton père, et puis tes pleurs, soudains, qui déchirent le silence.

La suite de notre aventure est un enchevêtrement d’instants et de ponctualité photographiée. Notre retour à la maison avec Led Zep en fond sonore. Notre aller retour à Bordeaux pour la visite médicale qui allait te permettre de partir au Canada – déjà. Mes tentatives pour te faire asseoir, alors que tu te retenais maladroitement sur tes poings. Nos premières vacances. Notre vol Toulouse-Montréal, en tête à tête, et ton calme olympien.

Ton histoire est celle du premier enfant, de la première née. Celle pour laquelle je posais tant de questions et souffrais de comparaison. Étais-tu en retard pour la marche ? Que penser de ta dextérité précoce avec les puzzles ? Aurais-tu dû connaître ton alphabet à 3 ans ? Est-ce tous les enfants qui comprennent si vite les calculs ?

Je me souviens du bébé que tu fus, de la petite fille que tu es devenue. De ce temps où l’orage grondait tellement dans ton cœur que je pensais que jamais plus je ne nous retrouverais, ensemble.

Je me suis trompée mon ange.

À tes maux, nous avons offert nos bras, et d’autres t’ont ouvert leur porte. Tu y as déposé ton bagage, tu y as livré tes douleurs. Pour repartir plus légère. Alors, nous t’avons retrouvée.

Tu as 7 ans et tu es incroyable. Ton intelligence est vive, ton sens du sarcasme infini. Ta sensibilité est à fleur de peau, tellement connectée aux autres que tu te fermes parfois à leur présence, comme pour te protéger. Je te l’ai dit hier, je me sens chanceuse de t’accompagner dans cette aventure. Ça ne sera pas la plus facile, nous le savons toutes les deux.

Il y aura des obstacles, il y aura des cris. On se plantera de chemin. C’est certain, tu le sais. Tu me le dis souvent. « Maman, tu t’es trompée de route ». Et tu sais ce que je te réponds toujours ? « Mais non, je sais où je vais ».

Je sais où je vais. Je ne sais pas encore comment. Mais je suis avec toi. Nous sommes avec toi.

-Lexie Swing-

Catégories Enfants

10 réflexions sur « L’âge de raison »

  1. Magnifique!
    Un bel anniversaire à ta puce.
    « Je sais où je vais. Je ne sais pas encore comment. Mais je suis avec toi » Très beau et très juste

  2. Très jolis mots pour fêter cette demoiselle. Un bel anniversaire à elle.

  3. 7 ans, c’est un âge que j’ai apprécié chez mon aînée (ma cadette vient de fêter les siens). Plus de raison, plus de recul, mais on est encore en plein cœur de l’enfance…bon anniversaire à ta puce!

    1. Je pense que c’est un bel âge oui! Quel âge a ton aînée désormais ?

  4. Que de jolis mots… Souffle un joyeux anniversaire à ta puce de ma part :-)

  5. Un joyeux anniversaire ! On parle très peu de cet âge sur la blogosphère, merci pour cette belle ode à ta fille.

    1. C’est vrai, c’est soit la prime enfance soit l’adolescence lol

  6. Oh quelle magnifique déclaration à ta grande fille ! J’avoue que j’ai hâte que mon aînée sorte de la prime enfance : j’ai l’illusion que dans un avenir pas si lointain nous nous comprendrons mieux….
    Un très bel anniversaire à ta grande fille !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close