17 mois : tout ce qu’il y a derrière tes grands yeux

Lecture./ Photo thejbird
Lecture./ Photo thejbird

Miss Swing aura bientôt 17 mois. Elle ne marche pas encore. Il faut donc bien qu’elle s’occupe. Et ça tricote dur derrière ses grands yeux au thé vert!

À 17 mois, elle a une capacité d’observation extraordinaire. Vous triez vos papiers? Elle vous les met dans les bannettes (Dans les documents « à trier », mieux vaut une double vérification, on est jamais trop prudents). Vous pliez les chaussettes? Elle les range pour vous dans le tiroir (le plus bas, celui des pulls, mais qui se soucie de ces détails?). Vous cherchez votre cellulaire? Elle vous le retrouve (généralement parce que c’est elle qui l’a caché). Pour moi qui ne me souvient jamais de ce que j’ai fait de mes affaires, ma fille est une source d’aide inépuisable.

Mais ce qui nous étonne encore plus, ce sont ces échanges banals, qu’hier nous articulions lentement pour être sûrs de sa compréhension, et qui aujourd’hui révèlent toute sa compréhension. Plus besoin de dire « Papa? », vous pouvez lui demander « Est-ce que tu peux aller chercher Papa s’il te plait chérie?’. Elle ne revient pas toujours avec, la faute audit papa qui ne comprend pas ce qu’elle lui explique pourtant clairement en le dévisageant sans un mot, mais elle part le chercher. Plus nécessaire non plus de lâcher « bain?’, vous pouvez dire « Miss vient te laver tout de suite, tu es noire de poussière, pas question de passer à table comme ça », et elle accourt (à quatre pattes donc) dans la salle de bain.

Par contre, si vous voulez une discussion, il faut y mettre les formes, et les mots. Extrait (rapporté):

– Maman?

– Maman fait dodo, chérie.

– Dodo?

– Oui, elle fait la sieste.

– Papa?

– Oui, chérie.

-Caca!

S’ensuit une cavalcade de Papa, qui n’a pas toujours besoin de beaucoup d’explications finalement. Pull-up down, pot, pipi, et le reste. Miss Swing sait dire qu’elle a envie, mais pas toujours retenir l’envie. La fameuse différence entre le développement intellectuel et moteur. Et en attendant que le petit moteur, justement, marche sur ses deux jambes, nous profitons chaque jour des rouages de son cerveau… lancés à plein régime.

 

-Lexie Swing-

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. My Chuchotis dit :

    Il y en a des choses effectivement! Elle a l’air trop chou dans ce que tu écris!

  2. lexieswing dit :

    J’omets volontairement de dire qu’elle est affreusement caractérielle :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s