Femmes

La cup oui, mais pas chez moi

Diva Cup et The Keeper./ Photo Michelle Tribe
Diva Cup et The Keeper./ Photo Michelle Tribe

La cup. Partout on ne parle que de ça. J’ai longtemps pris ça pour la nouvelle lubie de quelques écolos mal rasées sous les bras. Ignarde que j’étais, j’imaginais ça comme une mini-barque logée au fond de tes bobettes. Manquait que les rames pour naviguer. Deux ans ont passé, et le nom est réapparu sous mes yeux, le phénomène prenant de l’ampleur à mesure que blogosphère et journaux féminins s’en emparaient. Tout le monde y est allé de son « j’ai testé pour vous ». Il y a quelques mois, j’ai donc investi une trentaine de dollars dans Mon Précieux (en plastique). Je l’ai pris taille 1. Grossière erreur. Femme qui accouche n’a plus un vagin de jeune fille, malgré les tentatives pour envoyer les vagues sur le fond de la grotte, exercice autrement appelé rééducation périnéale. Les 3, 4, voire 5 kilos parfois (beauseignes) de poulets plumés ont raison des femmes les plus élastiques. Bref, amie maman, sache que c’est une taille 2 ou rien, pas besoin de minauder parce que tes foufounes rentrent dans du 36 de collégienne.

(EDIT : Mr Swing me demande de souligner le fait que non, aucune femme n’a plusieurs vagins – Tampax aurait fait fortune depuis longtemps – mais qu’au Québec, les foufounes sont bien les fesses)

La cup, c’est tout un art. D’origami premièrement. Vous ignorez la technique des cocottes en papier? Vous apprendrez à faire toutes les lettres de l’alphabet avec votre bouchon de silicone. D’une main en plus. Mais le mieux reste encore la suite : « Enfoncez, puis faites tourner la cup sur elle-même pour l’ouvrir en corolle telle une fleur ». La vache! Une fleur! Et pourquoi pas une hirondelle qui déploie ses ailes tant qu’on y est?

Bref, la blogosphère applaudit des deux mains cette initiative formidable qu’est la coupe menstruelle. Moi aussi. C’est écolo, économique, généralement pratique, discret, inodore, etc. Surtout chez les autres. Parce que chez toi, ça peut vite virer au cauchemar quand :

– Ton origami en Y refuse de devenir une rose et préfère se la jouer pissenlit en boule.

– Ton col de l’utérus s’est carapaté pleine droite, loin de la fameuse corolle.

– Ta maladresse est légendaire.

– Ton corps tout entier a décidé d’expulser le mécréant et te refile des contractions dignes de la conception du monde (le tien) (celui qui faisait 3 kilos).

Tu te retrouves donc à stresser, vérifier huit fois que tout est en place, tu abuses des protections supplémentaires « au cas où » et tu subis les assauts de ton utérus qui s’est levé de l’ovaire gauche. Tu supplies père, mère et chum de mettre fin à tes souffrances et, enfin, tu renonces, vaincue, agitant tes bobettes blanches devant la ligne ennemie.

La cup, tout un combat.

-Lexie Swing-

PS Je plaisante dessus mais même avec un corps retors comme le mien, la cup peut s’avérer très pratique. Le mieux est encore de se laisser une petite marge avant de sortir, pour ne pas être tentée d’entrer dans le premier café venu pour vérifier que tout est en place (vécu). Et dans les dix cafés suivants (vécu aussi). Elle est notamment parfaite pour celles qui ont un débit vraiment important, par exemple avec le stérilet. Car là où le tampon « super plus » vaincu en heure vous donne l’effet d’un revival des chutes Victoria, la cup vous montre que le flux n’est pas si important et qu’elle peut largement le contenir en 4 à 5 heures. De quoi travailler ou danser l’esprit serein. En admettant que cette foutue corolle… ;)

Publicités

10 thoughts on “La cup oui, mais pas chez moi”

      1. Je l’utilise encore, le soir ou les fins de cycle. Ca me contrarie pas mal que ça ne me convienne pas car j’aime bcp le principe, je comprends que tu l’aies adopté

      2. La diva cup, mais j’ai lu sur plusieurs forums que la forme change un peu selon les marques et donc, peuvent convenir mieux.

  1. Je rigole encore de tes métaphores on ne peut plus…explicites! En théorie ça me tente mais tu as bien résumé pourquoi finalement je ne passe pas à la pratique. Je le partage, c’est bien drôle!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s