Son elle profond

Une autre petite louve./ Vinoth Chandar
Une autre petite louve./ Vinoth Chandar

Mr Swing a toujours refusé qu’on catalogue notre fille, et j’ai suivi son chemin. Nul besoin de lui coller des étiquettes, et il suffisait d’annoncer à quelqu’un que c’était la petite fille la plus sage et calme qui soit pour qu’elle fasse trois pirouettes sur le canapé avant de se rouler par terre pour avoir le dernier carreau de chocolat.

Depuis notre arrivée au Canada, elle a multiplié les rencontres, les visites. Elle a été gardée par plusieurs amis, voit régulièrement leurs enfants et est emmenée souvent au restaurant, dans les magasins ou encore au musée. Elle a commencé la garderie relativement tôt et a suivi des cours de piscine avec d’autres enfants depuis l’âge de 9 mois. Enfants timides, ou désignés comme tels, nous avons voulu lui épargner nos craintes et nos mésaventures en lui faisant découvrir le monde, et du monde. Sans succès.

J’ignore si elle est timide, mais elle est indubitablement méfiante. Elle se tient à distance, des adultes comme des enfants, en les observant de loin, si possible depuis la délimitation sécurisante de nos deux jambes. Certaines personnes, comme mes amies Mat ou Marie, sont devenues des individus de confiance dans son petit univers, et elle se tourne vers elles comme si elle les avait quittées le soir au coucher, qu’importe les semaines qui ont pu s’écouler. Mais elles se font rares dans son agenda personnel.

En l’inscrivant dans sa nouvelle garderie, nous avons refusé de lui accoler une mention négative. Après avoir quand même précisé qu’elle était “parfois méfiante”, on s’est entendu répondre “Comme tous ceux qui commencent ici!” Ils n’imaginaient pas à quel point…

Cela fait à peine une semaine. Il y en aura deux autres, et puis les vacances, et dès janvier la routine reprendra, difficile de même, mais peut-être plus rapidement agréable. Viendra le jour où l’on oubliera qu’elle pleurait matin et soir, et qu’elle restait coincée entre les genoux de son éducatrice désignée en regardant les autres jouer. Elle entrera en riant le matin, ne voudra plus repartir le soir. Et en attendant ce jour, son papa la dépose chaque matin, avec son immuable sourire et le coeur au fond des bottes à neige.

Qu’elle soit timide, méfiante ou peureuse, que ce soit temporaire ou définitif, sa nature est là, tout au fond d’elle. Elle la dominera, la dorlotera, l’oubliera parfois ou s’y appuiera, selon ce que la vie lui demandera. Avec toujours, ancrée au coeur, cette petite louve indubitablement sur ses gardes et incroyablement intelligente, comme le sont toutes les petites louves.

-Lexie Swing-

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Zhu dit :

    Ah oui, je connais les pleurs à la garderie et les enfants timides!

    Mark (deux ans, canadien-chinois-français) alterne, tour à tour super peureux et très sociable. Il peut être terrifié par un oiseau et aller tout seul sur le grand tobbogan. Se cacher derrière mes jambes mais aller serrer la main de tous les passagers de la rame de métro (vécu en Chine!)

    C’est une bonne idée, ça, de ne pas coller d’étiquettes aux enfants. :-)

  2. My Chuchotis dit :

    Mon fils aussi est comme ça. J’ai toujours peur de lui coller une étiquette. Je ne voulais pas dire le mot timide alors je disais « sauvage » ou « réservé » mais ce ne sont pas des mots satisfaisants… je crois que beaucoup d’enfants sont comme ça à cet âge-là et que vous avez raison de ne pas la cataloguer

  3. Maman raconte dit :

    Ton texte me touche car j’aurais pu écrire la même chose de mon enfant…

  4. petiteyaye dit :

    bbbrrr ça frissonne ton texte ! quelle bonne idée de ne pas lui coller une étiquette, quel beau cadeau vous lui faite ! Michco a toujours été du genre très attaché à sa maman mais très très sociable, petit à petit et de plus en plus depuis qu’il évolue en collectivité je lui découvre son côté vraiment solitaire avec une pointe de timidité parfois (bon d’accord, c’est plus pour faire son charmeur que son timide, mais quand même !)

  5. MamaChéch dit :

    Bonjour,
    je découvre ton blog aujourd’hui et le titre de cet article m’a attiré l’oeil, et j’ai bien fait de m’y engouffrer. Je me retrouve complètement dans ce que tu écris, et ça fait chaud au coeur de voir que les étiquettes ne vont pas bon train chez tout le monde. Ma fille de 3 ans semble être du même acabit que la tienne, et comble de malchance, elle a également deux parents étiquetés « timides » dans leur enfance (que j’ai pu détester ça !!!). Alors aujourd’hui, face à notre jeune fille observatrice et sur la réserve, dès que quelqu’un ose penser « timide » en la voyant, ça m’hérisse le poil. Et je trouve l’expression « petite louve » très appropriée et très touchante.
    Car dès qu’elle est apprivoisée, ma louve montre sa nature profonde, d’une grande richesse. Mais pas à n’importe qui, ce qui, de mon point de vue, est une très grande qualité !
    En revanche, mystère et réjouissance des fratries, son petit frère qui vient d’avoir 1 an prend un chemin différent : il sourit à tout le monde, vit sa vie « tout seul » sans être scotchés à nous.
    Elle est lunaire, lui est solaire, c’est le sentiment qui se dégage quand je les regarde côte à côte. Mais chacun rayonne à sa manière.
    J’ai cru comprendre que tu attendais le 2ème, une belle aventure qui continue !
    (j’arrête là ma tartine mais je m’abonne à ton blog !)

    1. lexieswing dit :

      Ca me rassure tellement quand je te lis! Pas parce que la personnalité de ma fille ne me convient pas, mais parce qu’elle est tellement pénible en ce moment que je me dis que la deuxième sera peut-être plus facile :) J’adorerai avoir une deuxieme un peu solaire, et souriante. Par contre je trouve que mon aînée est de plus en plus facile à approcher, le contact est plus aisé avec les étrangers, comme les serveurs au restaurant par exemple. Elle se déride petit à petit :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s