Une histoire de culottes

La photo intitulée "Ready on potty"./
La photo intitulée « Ready on potty »./

« Culotte » me dit-elle, en pointant du doigt le tissu rose pâle qui dépasse du tiroir. Elle aurait pu dire « couche ». Après tout elle sait le dire aussi. Mais voilà, ici c’est « couche dodo ». Pour le reste? Pour le reste, elle est propre!

A 21 mois, ma Miss Swing ne porte plus de couches. Les prémices de l’histoire date de ses 15 mois, quand nous, pauvres parents désœuvrés devant leur bambin qui ne voulait pas marcher, avons choisi pour s’occuper de la mettre sur le pot. C’était juste comme ça, pour voir. Et puis à 16 mois, le rendez-vous est devenu régulier, jusqu’à devenir un incontournable de l’après : après le repas, après la sieste, après la nuit, après les jeux… A 20 mois, l’ensemble était rodé, le poussin pouvait prendre son envol. Alors avec sa nounou, nous avons décidé, d’un commun accord avec l’intéressée qui y a vu la possibilité de porter enfin ces fameuses culottes qu’on lui faisait miroiter depuis l’été, de tout enlever.

Il y a eu une semaine de propreté stupéfiante, et puis des accidents. Quelques doutes de ma part, et le papa, la nounou, les amis parents, qui rassuraient en m’assurant « tu ne peux pas faire marche arrière ».

Et puis elle, elle n’avait pas envie de faire marche arrière. Elles étaient bien trop confortables ces culottes! C’était un lundi. Elle venait d’avoir 21 mois. Elle a demandé à faire pipi. Nous étions dans un café. J’avais oublié l’adaptateur de voyage, en sachant qu’elle ne pouvait pas faire sans. Je l’ai portée au-dessus des toilettes en soupirant. Elle m’a montré qu’en fait elle pouvait aussi faire sans.

Mais c’est quand, deux jours plus tard, elle a demandé une nouvelle fois les toilettes à un kilomètre de la maison que j’ai compris sa détermination. « Miss attend pipi », m’a-t-elle dit. Elle avait compris. Elle était devenue actrice à temps plein de cette propreté désormais acquise.

Elle aura bientôt 22 mois et le changement de garderie, s’il fut dur pour de multiples aspects, n’a entamé en rien la capacité de ma toute petite fille.

Elle nomme, elle dit, elle montre, elle réclame. Et l’on ne compte plus le nombre de fois où on l’attend crier « fini » alors que l’on ignorait même qu’elle se trouvait sur le pot. Heureusement que ses pantalons glissent facilement malgré les boutons parfois serrés! Bref, à de rares occasions, il arrive encore qu’elle s’oublie, son père en a fait la douce expérience il y a peu. Mais il suffit de la voir se précipiter sur le pot en tenant ses pantalons à deux mains pour comprendre que le plus dur de la propreté est acquise : la compréhension.

Ce que j’ai retenu et qui pourrait peut être servir à quelqu’un :

– La propreté à partir de 18 mois ne s’acquiert pas comme à deux ans et demi. Cela prend de nombreuses répétitions, des mises sur le pot aux deux heures, de l’habitude. Souvent, on demande « tu veux faire pipi? » et l’enfant répond non. Ce n’est pas parce qu’il n’a pas envie, c’est parce que « non » est le best word ever de son vocabulaire.

– « L’enfant est capable de se retenir lorsqu’il sait monter les escaliers », c’est certainement un très bon repère mais on peut faire sans. La preuve, la mienne ne marchait pas encore.

– En parlant de marcher, l’avantage de l’enfant qui ne marche pas, c’est qu’il ne se sauve pas en courant quand on essaye de le mettre sur le pot.

– Avoir un petit panier avec des livres dedans est un accessoire parfait pour occuper un bambin affairé sur le pot.

– Petit Ours Brun n’est pas une lecture fiable pour le pot : difficile de devoir expliquer ensuite que contrairement à ce foutu nounours, on ne mange pas sur le pot, on ne se lève pas les fesses à l’air pour aller chercher son train, et surtout, ON NE TRAVERSE PAS LA MOITIE DE LA MAISON EN PORTANT SON POT PLEIN!

– On peut être propre à 1 an (si si) comme à 3, il n’y aucune règle. Et oui, l’incitation peut venir du parent, par contre le déclic viendra de l’enfant. La tendance actuelle nous aurait plutôt conduit à attendre les deux ans et demi de la demoiselle, qui aurait d’ailleurs coincidé avec l’été, mais ses cousines avant elle avaient prouvé que plus tôt, c’est possible aussi. Autre argument favorable : notre génération semble avoir été majoritairement propre avant deux ans, et ça ne semble pas avoir causé de traumatisme majeur.

– Soignants et encadrants ont bien accueilli la nouvelle. Je m’attendais à des « c’est bien trop tôt » de la pédiatre, et à un refus total de collaborer de la nounou, nous avons plutôt eu droit à « c’est une bonne chose, au niveau hygiène il n’y a pas mieux », et à une nounou ravie d’avoir des couches en moins à changer, qui en a profité pour nous expliquer qu’en Roumanie, quand sa fille est née (en 85), tous les gamins devaient être propres à un an, le rideau de fer empêchant l’approvisionnement en couches jetables et augmentant le ras le bol parental passé la première année.

– Dernière et pas des moindres : la propreté, c’est stressant. Au début, tout est plus compliqué, à commencer par les sorties. Impossible d’aller sereinement se balader, on guette les moindres toilettes, stressé d’entendre un « pipi » plus pressant que les autres. Ma grande peur ? Qu’elle fasse pipi tandis que je la portais dans mon dos. Heureusement, très vite, les choses s’arrangent. Les temps d’attente se font plus longs et la capacité à faire pipi partout du moment que vous formez une cuvette de vos bras (on est peu de choses, hein…) se développe.

Et vous, la propreté, vous allez commencer ? Vous avez terminé ? Vous vous souvenez de ce rude apprentissage pour vous même ?

-Lexie Swing-

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. My Chuchotis dit :

    Super! J’imagine effectivement que c’est agréable comme changement ;-)
    Nous ne nous y sommes pas mis encore, nous il a eu 2 ans en octobre. On lui a présenté 2-3 fois le pot, sans réel succès et n’avons pas voulu forcer. On ne le sent pas prêt et ce n’est pas compatible avec la phase d’opposition du moment. Mais je pense comme toi qu’il n’y a pas d’âge, il faut être à l’écoute de son enfant, c’est tout!

    1. lexieswing dit :

      Oui la phase du non est incompatible avec pas mal de choses, je suis contente qu’on ait fait avant lol! Car chez nous aussi elle est assez rude !

  2. Marie Kléber dit :

    Le pot, un grand chamboulement dans la vie des enfants et des parents aussi. J’ai tenté une première approche cet été. Et le pot est vite devenu le meilleur ami de l’escargot. Comme toi, je me suis rendue compte récemment que faire pipi sur les toilettes des grands ne lui posaient aucun problème, ce qui facilite la vie en extérieur. Il a 21 mois.
    J’avais aussi un peu peur qu’on me dise « c’est trop tôt ». Mais au final c’est lui qui l’a plutôt bien adopté. Après c’est chacun son rythme!

    1. lexieswing dit :

      Est-ce qu’il porte déjà des slips? Ou tu attends encore qq temps?

  3. petiteyaye dit :

    On l’a vecu comme toi. J’étais la première étonnée mais ça a super bien marché et il était propre à 20mois 1/2 aussi. Sans qu’on en ait fait un enjeu particulier ! La partie stressante va vite s’ apaiser car à 23 mois j’ai senti un nouveau declic, plus besoin de lui proposer régulièrement, il annonce bien ses envies, et capable de se retenir, tout comme tu le décris et sans plus aucun accidents lié à des périodes où il est pris par autre chose. Prochaine étape enlever les couches dodo… pour la sieste michoco l’enlève tout seul en milieu de sieste !!! mais vu qu’il dort 4h il en a encore besoin… mais il n’en veut plus le bougre ! Bravo à la miss en tout cas, c’est une grande dame !

    1. lexieswing dit :

      Les couches de la sieste sont souvent sèches par contre pour le dodo, à part un ou deux épisodes, je pense qu’on a encore un peu de temps :)

      1. petiteyaye dit :

        ah ah, même avec une couche, au petit matin le pyjama est innondé !!!

      2. lexieswing dit :

        Ah oui? Tu lui mets quel type de couches? Nous on mettait des pull up de nuit, parce qu’elle demande souvent à refaire pipi 30 min après être couchée dc il fallait qq chose qui s’enleve et se remette. Mais je n’en trouve plus à sa taille, avec ses miches de souris, alors maintenant elle a des pull up jour et c’est correct, ça tient :)

      3. petiteyaye dit :

        on est aux couches normales taille 4 mais je vais essayer peut-être de passer au 5 même s’il ne se remplume pas trop mon michoco. Ma mère m’a dit qu’elle ajoutait au fond de mes couches un insert pour absorber plus donc ça doit être de famille ! grosse vessie + gros dodos (13h/nuit) ça doit pas aider, mais ça m’arrange bien quand même !

  4. Zhu dit :

    Nous aussi on y travaille avec Mark, 24 mois.

    Il est devenu très intéressé par ce qu’on faisait aux toilettes il y a quelques mois (« maman pipi! » « oui chéri, je crois que tout le monde a entendu… »), alors j’ai commencé à lui présenter les toilettes, le pot et tout ça, à le laisser s’essuyer avec les lingettes, à lui demander s’il voulait aller sur le pot.

    Le tout sans pression… je ne veux pas faire de le propreté un enjeu.

    Il a utilisé le pot une fois, tout seul, tout bien. J’étais sciée. Comme je n’y croyais pas trop, je l’ai fait attendre quelques minutes en plus, je pensais qu’il voulait que je le change :lol:

    Puis il a pris peur. D’avoir vu son pot « sale », je crois. Alors depuis, il rechigne pour retenter l’expérience.

    Ça viendra…

  5. lanabc dit :

    Alors chez nous la miss de 33 mois ne veut toujours pas en entendre parler et pourtant je sais qu’elle en serait capable mais elle a décidé que ce serait plus tard et ça elle nous le clame haut et fort parce que en revanche elle parle comme une enfant de 4 ans…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s