Ses lunettes Babiators : épisode 2

Le style Babiators./
Le style Babiators./

En ce moment, c’est le rush : nous partons bientôt en vacances! Alors côté maison comme boulot, il faut ranger, trier et organiser. Du coup, le temps pour écrire se fait moindre et j’ai loupé la publication de mai pour les nouvelles, mais je me rattraperai.

Qui dit vacances, dit soleil, enfin avec un peu de chance. Et qui dit soleil, dit lunettes. On avait acheté des Babiators pour la miss il y a un an environ, mais lorsqu’il s’est agi de remettre la main dessus, impossible. J’imagine qu’elles ont été posées négligemment sur une table de café, puis oubliées. Mister S. vote pour la paire oubliée au fond d’un sac lui-même perdu quelque part entre le sous-sol et le grenier. Bref, des lunettes il nous fallait, et j’ai donc recommencé à lorgner sur les paires pour enfants, quand une petite phrase m’a sautée aux yeux : « Babiators, vous les perdez ou vous les cassez ? On vous les échange! »

Miracle de la vie, j’avais effectivement enregistré le numéro de garantie au moment de l’achat. Mais commander la nouvelle paire n’a pas été si simple. Le site s’obstinait à m’afficher un pays qui n’était pas le mien, alors j’ai contacté le service client. « Il va falloir vous réenregistrer », m’a gentiment répondu une conseillère. « Vous avez oublié de remplir la case pays la première fois et le site a mis « USA » par défaut. » Ah oui tiens, ça me ressemble d’oublier un truc pareil.

J’ai voulu me réenregistrer comme proposé, mais il me fallait le code barre sur la boîte. Cela va sans dire que, comme je n’ai plus les lunettes, je n’ai plus non plus la boîte. J’ai recontacté la conseillère qui a gardé tout son calme pour m’envoyer un nouveau code.

J’ai pu m’enregistrer, rentrer mon nouveau numéro de garantie, choisir mes nouvelles lunettes, rentrer mon adresse, taper mon code de carte bancaire et.. ça n’a pas marché. Pas plus que les douze autres fois. J’ai donc recontacter la conseillère. Je pensais qu’elle me traiterait de demeurée, c’est ce que j’aurais pensé moi, à sa place. Je lui ai dit « Thanks a lot but your website is driving me crazy ». Oui je pesais mes mots. Elle a dû comprendre qu’on était en train de me perdre. Elle a réagi promptement en me disant « ici faut pas d’espaces, pour ce truc oui, pensez à supprimer les accents, et envoyez-moi un screenshot si ça ne marche toujours pas. » Elle n’a pas dit « Je suis avec vous, bon courage » mais c’était tout comme. Elle m’a donc psychologiquement tenue la main pendant que je recommençais fébrilement la manoeuvre. Et là, magie de la technologie, la page a affiché le mot « Success!! » C’en était un!

Moyennant le coût du transport – un poil exorbitant pour le Canada – j’ai donc pu bénéficier de la paire de lunettes de remplacement. Elles n’arriveront probablement pas à temps, j’ai donc pris le parti d’en acheter une autre d’une toute autre marque. Les Babiators feront toujours le bonheur de numérobis, cette délicieuse quoique violente petite fille qui devrait pointer son nez en août.

Un service client aussi performant, c’est assez rare pour être mentionné! Non?

-Lexie Swing-

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. On a souvent tendance à râler quand les choses ne vont pas… mais comme toi, je me suis mise à mentionner les atouts ou bonnes expériences avec les produits et services. On positive :-)

    Vous allez où en vacances?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s