Prête

le
37 semaines de grossesse./ Photo Michael J.
37 semaines de grossesse./ Photo Michael J.

Je me suis traînée jusqu’à 37 sa. Lever difficile, marche en canard, train du matin, hanches bloquées, journée avachie sur une chaise, marche du soir avec un arrêt pipi toutes les dix minutes et le sentiment que la petite allait tout bonnement glisser et naître là, rue Peel, devant le Starbucks. Train du soir, bus du soir et nausées caniculaires, retour à la maison, sentiment d’être exténuée et que le souper pourrait tout aussi bien se contenter de granola dans un grand bol de yogourt nature.

C’était ça, le dernier mois. De la fatigue, des jours barrés sur le calendrier. Beaucoup de résilience aussi. Sauf demande express du médecin, il aurait été difficile de me faire lâcher la barre. Je suis comme ça, entêtée. Malgré les demandes répétées de Mr Swing « tu pourrais t’arrêter un peu avant, tu sais que ton boss comprendra », je haussais les épaules et repartais au charbon, avec une grande lassitude mais aussi le sentiment de me dépasser.

Et puis nous voilà, la petite mandarine et moi, en congé de maternité. Vendredi soir, quand je suis rentrée, mon pas était plus léger. J’avais bouclé ma programmation, rangé mon bureau, échangé quelques rires avec mes collègues. Il était temps que je tire ma révérence. Et tout à coup, alors que chaque nuit j’avais croisé les doigts pour que les eaux ne rompent pas au saut du lit, mon esprit s’est métamorphosé. J’ai mumuré quelque chose comme « c’est bon, tu peux arriver ». Ça n’avait rien à voir avec la valisée bouclée, rien non plus avec la chambre terminée. C’était le moment, j’étais tout à elle.

Dieu merci elle ne m’a pas entendu!! Déjà parce que je me trouvais précisément devant le Starbucks de la rue Peel. Et en plus parce que je ne suis pas contre une ou deux semaines de repos avant le grand débarquement. C’est toujours bon à prendre, quelques heures de sieste, de bonnes minutes de télé et puis faire la cuisine sans jongler entre les poupées et le nez à essuyer.

Juste quelques jours… et puis tu seras là.

-Lexie Swing-

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. mamanlouve dit :

    Oulala comme ça approche …!!! C’est difficile la fin de grossesse et à la fois c’est tellement excitant de penser que chaque jour peut être LE jour ! Bon courage pour la fin et bientôt la jolie rencontre ! Bises

    1. lexieswing dit :

      C’est excitant et en même temps, il y a des soirs ou des nuits où je me dis « oh non impossible je suis trop fatiguée » :) As-tu eu des signes avant coureurs toi?

  2. Marie dit :

    Bonne dernière ligne droite!

    1. lexieswing dit :

      Merci! Le plus dur est fait (quoique…)

  3. Marianne dit :

    Bonne sieste. Puis bonne grasse mat.
    Bonne piscine aussi.
    Bref, profite.
    J’ai l’impression d’avoir encore pleiiiin de temps et quand tu auras accouché je vais commencer à me dire que c’est pour bientôt donc si tu pouvais ne pas accoucher trop tôt ça m’arrangerait !

    1. lexieswing dit :

      Du temps du temps mais pas tant :) Dans deux semaines j’espère avoir accouché, et il t’en restera alors 5 tout au plus (au vu du terme de T.)

      1. Marianne dit :

        Ahhhhhhhhhhh

  4. petiteyaye dit :

    Reposez-vous bien ! Ma maman dit que les derniers jours, quand la maman est déjà prête, sont faits pour laisser le temps au bébé de se faire une beauté !

    1. lexieswing dit :

      Il va falloir qu’elle coiffe sa mèche surtout, apparemment c’est une chevelue ;)

  5. Profite bien de ces derniers moments, ils sont magiques avec le recul! ;)

    1. lexieswing dit :

      Oui! Et c’est vrai que c’est souvent après coup qu’on en prend vraiment la mesure

      1. Complètement! Alors que pendant tu as hâte de rencontrer ton bébé et d’être débarrassé de ces kilos en trop…

  6. Marine dit :

    C’était tout pareil ici ! Puis finalement il s’est fait attendre jusqu’au jour J alors que j’aurai juré qu’il était prêt à débarquer plusieurs fois au bureau ! Une fois arrêtée, je ne pensais qu’à une chose : quand est-ce qu’il arrive ? Mais tu as bien raison : profite du repos avant le grand débarquement !!

    1. lexieswing dit :

      Sa soeur est née à 39 sa, je croise les doigts!!

  7. Bon courage et bon repos pour cette fin de grossesse. Une nouvelle belle aventure va très vite commencer! Pour nous, il faudra être un petit plus patient, j’entame la 34eme semaine. Mais ça va venir vite aussi! Nos bouts de choux n’auront pas beaucoup d’écart! :)

    1. lexieswing dit :

      Oui! quelques semaines tout juste et nous aurons du bébé nés sur le continent américain :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s