Homéopathie et accouchement

le
Homéopathie./ Photo Boiron
Homéopathie./ Photo Boiron

Une granule, une petite pilule… C’est le nom d’une émission de télé au Québec, une émission de santé, qui me fait souvent penser à l’homéopathie.

L’homéopathie, il y a ceux qui y croient et ceux qui n’y croient pas. Moi je dirais simplement, il y a celle qui marche et celle qui ne marche pas. Il y a des granules qui ont terrassé certaines de mes infections urinaires qui récidivaient pourtant avec d’autres médicaments et d’autres qui se sont révélées complètement inefficaces pour moi. Mais l’homéopathie censée préparer le col pour l’accouchement, celle-ci j’y crois, et j’y crois fort.

Pour ma première grossesse, je n’avais pas peur de la douleur des contractions (j’aurais dû!!), mais j’avais une hantise : contracter pendant 30 heures ou plus, et affronter la moue désolée de la sage-femme « Désolée, le col ne s’est ouvert que d’un doigt ». Je me suis tournée très vite vers l’homéopathie, confortée par le fait de ne trouver que des témoignages unanimes quant à son efficacité en la matière.

On dit qu’il vaut mieux aller voir un homéopathe qui adaptera la prescription à notre cas particulier. Je ne connaissais personne à l’époque dans ma région et me suis donc contentée d’appliquer des conseils donnés sur internet, aidée de mes propres connaissances en la matière. Le traitement choisi visait à rendre les contractions efficaces sur le col.

Pour ma deuxième, j’ai décidé de suivre le même protocole, à ceci près que je vais tenter de penser à l’arnica au moment même du travail. Pour moi, le traitement efficace est donc :

– Lundi – 10 granules ou une dose de Caulophyllum 9CH

– Mercredi – 10 granules ou une dose d’Actaea Racemosa 9CH

– Vendredi – 10 granules ou une dose d’Arnica Montana 9CH

A commencer à partir de 36 sa, et à recommencer chaque semaine jusqu’au terme.

Pour ma première grossesse, je n’ai ressenti aucune contraction avant le jour J. J’étais désespérée, persuadée qu’elle allait rester toute ma vie dans mon ventre et que, surtout, mon col ne travaillait pas. J’ai perdu les eaux à 2h du matin. 6h plus tard, le col était à dilatation complète. C’est moins rapide que certaines, beaucoup plus que pour d’autres. L’homéopathie n’y est peut-être pour rien. Ai-je envie de tester sans pour les besoins de la science? Aucunement! Je reste persuadée que les médecines douces font bon ménage avec l’accouchement…

Avez-vous essayé?

-Lexie Swing-

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Pépine dit :

    Ouiiiiiiii 😀
    J’ai testé pour nimber 1. Ma sage femme apres examen à 40 sa m’a donné 1 dose de ??? Et une autre de ???? 😁 en me disant que généralement ses patiente dont s’est le moment accouchent dans les 48h de la prise.
    J’ai effectivement accouché 58h plus tard !

    1. Pépine dit :

      Heu 48h plus tard !!!!!!!!

      1. lexieswing dit :

        58h c’était possible aussi ;)

  2. Ça ne coûte rien d’essayer ! Je vais tester ta posologie mais je ne vais pas avoir le temps de la prendre longtemps parce que je suis sensée être déclenchée dans une semaine… mais j’ai justement la trouille que le déclenchement mette 3 plombes…

    1. lexieswing dit :

      Cherche sur internet, il y a sûrement une posologie adaptée à ton cas (d’urgence je veux dire). Tu peux en plus prendre 10gr de caulophyllum et 10 d’actaea racemosa le jour même de ton déclenchement, et peut etre faire de l’acunpuncture la veille? Il paraît que ça aide à faire maturer le col

  3. Euphrosyne dit :

    Je ne savais même pas que ça existait… dommage, c’est trop tard maintenant ! Et sinon, pour les infections urinaires, ça m’intéresse aussi :-/

  4. Hello Lexie :)
    Oui j’ai pratiqué… et mon homéopathe m’avait prescrit Caulophyllum ! J’ignore encore aujourd’hui si c’est le traitement qui a provoqué les contractions, mais en tous les cas, ce fut plus qu’efficace ! et un franc succès ! J’ai également pris de l’arnica pour faciliter la cicatrisation post-accouchement. Il faut bien avouer que je « pratique » l’homéopathie depuis plus de 14 ans ! et cela perdure surtout lors des périodes difficiles (hiver, grippes, rhumes,…) et jamais déçue !
    D’ailleurs, il y a un site plutôt pratique : http://www.homeophyto.com/
    Peut-être le connais-tu ? il y a également une page intéressante sur l’accouchement :
    http://www.homeophyto.com/accouchement-homeopathie/
    Pour les infections urinaires qui semblent « intéresser » Euphrosyne, il y a un dossier Urologie :
    http://www.homeophyto.com/category/dossiers/uro/
    ou encore ceci : http://www.homeophyto.com/?s=infections+urinaires&submit=
    un peu de lecture s’impose… c’est ainsi en homéopathie ! ;-)
    Bon courage pour la suite Lexie !
    De tout coeur avec toi ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s