Un petit tour avec moi dans le Vieux-Montréal

Pour mon travail, je pointe parfois le nez hors de mon bureau et parcourt la ville. Ma destination la plus fréquente reste à ce jour le palais de justice et ses environs. J’ai décidé de vous emmener avec moi. Vous êtes prêts? Tenez-moi bien la main et méfiez-vous, j’ai tendance à marcher sur la route…

Il est 11h45, je reviens du boulevard Saint-Laurent, angle Rue Notre-Dame Est. Je passe non loin du palais de justice dont je connais bien la façade. Un gars me croise, il dit à son chum que les menottes qu’il portait aux poignets lui ont fait mal. Des types en costume les dépassent, la robe d’avocat de l’un d’eux glissée sous un bras.

Devant le palais de justice de Montréal./ Photo DR Lexie Swing
Devant le palais de justice de Montréal./ Photo DR Lexie Swing

Je repasse devant le Starbucks dont j’aime la façade. J’y suis entrée il y a une demi-heure pour reprendre quelques notes coincées dans ma mémoire et que je craignais d’oublier.

Le joli Starbucks./ Photo DR Lexie Swing
Le joli Starbucks./ Photo DR Lexie Swing

Je remonte Saint-Laurent vers le nord. Je m’arrête un instant devant un café. Des articles en devanture annoncent que c’est un incontournable, bien connu des juristes. Je glisse le nez à l’intérieur et les odeurs de sandwichs chauds me happent alors qu’il est l’heure de luncher.

Le café des avocats./ Photo DR Lexie Swing
Bistro Mon plaisir, le café des avocats./ Photo DR Lexie Swing

A l’angle de la Rue Saint-Jacques, je fais face aux gens qui s’apprêtent à traverser et à l’horloge du journal La Presse. Il est 11h54.

L'horloge du journal La presse./ Photo DR Lexie Swing
L’horloge du journal La presse./ Photo DR Lexie Swing

Pour les journalistes montréalais, La Presse est une belle place. Lorsque j’étais encore en France, l’un des chefs de la rédaction était venu témoigner de leur fonctionnement. Le web y tenait une place importante, il avait la primauté sur l’actualité, le journal papier jouant le rôle de suiveur. En France, la tendance a longtemps été inversée, le web se ramassant les clopinettes et les textes trop longs pour le print. Ce n’est que de trop longues années après, pour certains journaux en tout cas, que l’on a pris conscience que le web nécessitait des investissements importants et des techniques de rédaction particulières.

Les bureaux de La Presse./ Photo DR Lexie Swing
Les bureaux de La Presse./ Photo DR Lexie Swing

Ensuite j’ai croisé un poulet sur un mur, un coq pardon mais j’aime bien le mot poulet, et j’ai eu la chanson une poule sur un mur pendant une partie du trajet.

Stationnement sur Saint-Jacques./ Photo DR Lexie Swing
Stationnement sur Saint-Jacques./ Photo DR Lexie Swing

J’aime toujours me retrouver dans le Vieux-Montréal à cause des bâtiments qui me rappellent l’Europe. Ce n’est pas de la nostalgie, c’est simplement que j’aime les vieilles pierres qui semblent abriter sous leur surface effritée une histoire.

Rue Saint-Jacques./ Photo DR Lexie Swing
Rue Saint-Jacques./ Photo DR Lexie Swing

De l’autre côté de la rue, derrière le coq, il y avait ce bâtiment plus petit, attirant, unique et qui abritait des cours de yoga et un restaurant. J’aurais eu le goût de m’asseoir sur la terrasse et de regarder le flot des voitures qui passaient.

Resto et yoga./ Photo DR Lexie Swing
Resto et yoga./ Photo DR Lexie Swing

J’ai traversé au milieu de la route comme une poule abandonnée parce que j’avais vu le soleil apparaître au dessus des immeubles et que je voulais le photographier. Bien sûr, une fois que mon mètre 20 et moi nous sommes retrouvés sous le bâtiment, je n’ai plus rien vu, mais comme j’aimais la façade et son arbre devant, j’ai sorti l’appareil.

Belles façades./ Photo DR Lexie Swing
Belles façades./ Photo DR Lexie Swing

Quelques dizaines de mètres plus loin, les cloches sonnaient et les touristes affluaient devant la Basilique Notre-Dame. Je n’ai pas d’attirance particulière pour l’intérieur des bâtiments religieux alors je suis restée à distance, tentant d’embrasser du regard et de l’objectif toute la Place d’Armes. Je n’ai pas réussi.

Basilique Notre-Dame./ Photo DR Lexie Swing
Basilique Notre-Dame./ Photo DR Lexie Swing

A côté de moi il y avait le musée de la Banque de Montréal et des employés qui sortaient pour le lunch. Dans leur dos, le drapeau du mouvement LGBT était en berne.

Musée de la Banque de Montréal./ Photo DR Lexie Swing
Musée de la Banque de Montréal./ Photo DR Lexie Swing

Je suis descendue sur la rue Saint François-Xavier puis j’ai traversé Saint-Antoine Ouest, à l’endroit où le Vieux cède la place à la modernité. Je me suis arrêtée au milieu du passage pour prendre la photo.

Rue Saint-Antoine Ouest./ Photo DR Lexie Swing
Rue Saint-Antoine Ouest./ Photo DR Lexie Swing

J’étais bien sûre allée trop loin, perdue dans mes pérégrinations alors j’ai fait demi-tour. Remontant Saint-Antoine, j’ai débouché à l’angle de la rue Saint-Urbain. Dans mon dos, la Côte Place d’Armes affichait sa pente, caractéristique du Vieux-Montréal. J’ai regardé un instant l’eau couler dans la fontaine et j’ai tourné les talons. Le métro se dressait devant moi.

Côte Place d'Armes./ Photo DR Lexie Swing
Côte Place d’Armes./ Photo DR Lexie Swing

Avez-vous apprécié la balade? On repart bientôt?

-Lexie Swing-

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marie dit :

    Une bien jolie balade, et puis on l’aime notre ville, hein? ;-)

  2. Jolie balade, j’ai hate de pouvoir un jour decouvrir ce cote du Canada :) Les vielles pierres me manquent ici

    1. lexieswing dit :

      Comment est ta ville?

      1. Toute petite, au milieu des montagnes. Elle a été ravagée par des incendies au debut du XXeme siècle, donc il ne reste que 2 /3 bâtiments un peu historiques

  3. Merci pour la visite! Je te suis quand tu veux pour une prochaine balade! :)

  4. Ah oui, plus de balades et de photos!

    Ça fait un petit moment, deux ans je crois, que je ne suis pas allée dans le centre de Montréal. Ta balade m’a ramenée sur des lieux familiers, mais j’avais toujours manqué le siège de La Presse, tiens! J’aime bien ce journal.

    Par contre, j’ai vraiment du mal avec les long boulevard venteux et assez plates de Montréal :-/ Je sais pas, il y a quelque chose dans cette ville qui fait que je n’y suis pas à l’aise. C’est vraiment subjectif et inexplicable!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s