L’enfant intense

 

A l'affût de l'aspirateur./ Photo DR Lexie Swing
A l’affût de l’aspirateur./ Photo DR Lexie Swing

Tu connais le bébé intense? Pas comme dans besoins intenses (le BABI) mais comme dans « tu clignes de l’oeil, je suis à l’autre bout de la pièce en train de manger ton cordon d’ordinateur ». On a ce genre de bébé là nous. On ne connaissait pas. On avait le modèle « je te pose et je reviens dans une heure ». J’aurais pu cligner des yeux une nuit entière elle aurait été assise dans la même exacte position, concentrée sur un puzzle Djeco quatre pièces. Maintenant elle fait des 30 pièces et quelque et elle ne bouge pas beaucoup plus. Elle est juste dérangée de temps à autre par le diable de Tasmanie qui envoie voleter les bouts de ciel des petites pièces bien alignées et file s’essayer à une autre bêtise avant que sa soeur ait eu le temps de relever la tête.

Tu connais-tu ce genre d’enfant là? Tu peux le poser dans sa chambre 50 fois, quand tu reviens dans la cuisine, il t’a devancé et grimpe déjà dans le lave-vaisselle que t’essayes patiemment de remplir. C’est le Lucky Luke du déplacement à quatre pattes, et en plus il n’est jamais à court d’idées dangereuses.

B. dédaignait les prises, la javel et les trucs à escalader. Mettre ses doigts dans une prise est la première chose que E. a fait lorsqu’elle a su se déplacer d’un demi-centimètre sur les fesses. Ensuite elle a approché la mousse d’isolant toxique d’un mur encore nu de plâtre puis elle a  – de nouveau – mangé le fil de mon ordinateur.

C’est le genre d’enfant devant lequel t’oses pas fermer les yeux, au cas où il disparaitrait pendant que tu te reposes l’oeil droit. Le dimanche à 8H30, t’es déjà épuisé d’avoir dû le surveiller, lui qui vient de découvrir la dangerosité des commodes Ikea en même temps qu’Ikea lui-même, qui rappelle ses commodes « parce qu’elles sont tombées sur quelques enfants ». Rassurant.

Tempête avait de l’énergie, mais guère de techniques. Les genoux étaient fuyants et les pieds mal assurés. Un dimanche elle a réussi à glisser un genou sous son ventre, puis un deuxième. Le lendemain elle marchait à quatre pattes, et deux jours plus tard elle se mettait debout. Dix jours plus tard, elle pique mes pantoufles et s’enfuit avec, va rendre visite à son père qui clapote dans le bain et lui lance de l’eau, et puis repart, attirée par cette mousse toxique qui lui fait toujours de l’oeil.

Elle est infatigable… jusqu’à 19h. A 19h elle hurle comme une sirène, c’est le signal qu’il est temps de la coucher. Le lapin a besoin de recharger ses batteries. Elle hurle deux, trois fois dans la nuit, histoire d’être certaine que je ne dors pas trop profondément, et puis repart du bon pied, vers 6h05, avec l’énergie  de ceux pour qui le monde n’est jamais assez grand.

Et vous, vous avez un bébé du genre? DITES-MOI QUE ÇA CHANGE UN JOUR.

-Lexie, épuisée-

20 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Oh! Quel enfant tornade! Je ne suis pas sure que ca changera tres vite… les enfants sont qui ils sont… difficile de forcer leur caractere sans risquer de les affecter, durablement…
    En meme temps (outre quelques difficultes, en particulier les questions de securite que tu evoques) c’est si gai, a la maison, d’avoir un enfant plein de vie et de cette belle energie!
    A moyen terme, le caractere de E. evoluera peut etre, neanmoins… ma petite soeur qui etait une enfants tres tres vive mene aujourd hui une existence bien plus calme que la mienne (mais bon, elle a 29 ans…)…
    J imagine que ce que je te raconte ne te soulage pas forcement a court terme… Alors courage aux parents dans les moments de gros stress… et beaucoup de bonheur avec ces deux petits bouts aux caracteres complementaires :)

    1. lexieswing dit :

      Je me demande tjs comment elles seront à 25 – 30 ans ;)

  2. Walter dit :

    C’est dur mais très intéressant je trouve.

    1. lexieswing dit :

      Comment est le tien?

      1. Walter dit :

        Le premier bougeait pas mal mais ça aller encore mais S. Qui a 10 mois, c’est un cyclone. La nounou a 8 mois a décidé de le changer par terre tellement il gigote. À la maison rien ne lui fais peur ou mal. Il a des bleus partout mais ne dis rien. Tu le prends dans les bras, il te grimpe dessus pour aller dans ton dos. Même avec les enfants plus grand chez la nounou il a le dessus. C’est très épuisant. Les gens nous croient pas quand on leur dit qu’il fait de l’asthme du nourrisson, qu’il est malade tellement il bouge. Donc on fait avec et on espère un jour trouver les piles 😉

      2. lexieswing dit :

        Je connais ça le «tu le prends dans tes bras il grimpe pour aller dans ton dos», nous on prend des photos pour immortaliser le moment où elle fait un vrai câlin (de quelques secondes, faut pas déconner non plus ;))

  3. Je te rassure, j’ai exactement la même. Une deuz’ aussi, avec une grande soeur toute calme. Trop calme peut-être, c’est ce qui nous perturbe avec la numéro 2. Malgré tout elle prend son temps, puisqu’elle ne marche pas encore à 16 mois. Et je ne suis pas pressée. C’est le Speedy Gonzales du Quatre Pattes, je n’ose imaginer ce que je ferai quand elle marchera !
    Avec elle, tout est intense au sens propre. Au moins, on vit les choses à fond !!! :-) Courage !

    1. lexieswing dit :

      Je me demande s’il ne vaut pas mieux avoir l’enfant turbulent en premier, après tu t’attends à tout. Nous on était pas près pour ça! Ici elle a commencé le quatre pattes et à se mettre debout la même semaine :)

  4. Marie Kléber dit :

    Tous les enfants sont si différents qu’il n’est pas facile de savoir comment il ou elle va grandir. L’escargot était très calme petite, c’est devenu une tornade que je n’arrive pas toujours à contrôler. Et autant avant je pouvais le lâcher du regard quelques secondes, aujourd’hui, bien que plus âgé, il vaut mieux que je ne le perde pas de vu ou alors panique à bord.
    Je ne peux donc t’envoyer que du courage et de l’endurance Lexie!

    1. lexieswing dit :

      Peut-être que ça va fonctionner dans l’autre sens pour nous alors??

  5. Bon courage, j’image l’épuisement en fin de journée! C’est marrant qu’elles soient aussi différentes l’une de l’autre dans leur tempérament.
    Apparemment Mr et moi étions tous les deux des bébés calmes, du coup j’espère que c’est le genre de chose qui se transmet de génération en génération ;)

    1. lexieswing dit :

      Moui… ça marche pas tjs hein ;)

  6. Un peu Mark, sauf que le poser n’était pas une option. Jamais vu ça, mes amies non plus. Je l’ai trimballé sur moi dans l’écharpe pendant la première année, sous peine qu’il hurle à mort… et LONGTEMPS. Genre, « laisse-le pleurer cinq minutes et il va comprendre que le couffin/le transat c’est super », ça marchait pas. Je le posais dans le parc, j’allais prendre une douche, je revenais il était rouge de colère. Super.

    Il s’est calmé en prenant son autonomie. Dès qu’il a pu ramper, puis marcher, ça allait mieux. Au fil des grandes étapes, quoi.

    Mais le soulagement quand il dormait ENFIN!

    1. lexieswing dit :

      Il a mis combien de temps à dormir?

      1. lanabc dit :

        Ma fille (2ème enfant) était comme ça… j’ai acheté une écharpe de portage pour pouvoir faire des choses et en plus, elle ne dormait que 5/10 minutes.

      2. À faire ses nuits, assez tôt finalement. Trois, quatre mois? Des nuits courtes, hein, mais d’une traite. Le gros problème, c’était que la sieste était devenue une option pour lui à cinq ou six mois. Il pouvait dormir genre dix minutes sur moi, mais de vraie sieste, pantoute. Sauf une fois de temps en temps où il rattrapait son sommeil.

        Mes amies ne parlaient de siestes régulières, genre 13 h – 15 h tous les jours. Pour moi, c’était du chinois (ah ah!).

  7. matinbonheur dit :

    Oui j’ai eu ce genre de modele (en n1!)
    Et pendant 2 ans 1/2 je devais le surveiller non stop et faire diversion à longueur de journée quand il s’obstinait à se mettre en danger. Et il lui fallait peu de sommeil pour se recharger.
    Ah j’ai développé mes qualités de management c’est sûr!
    4 ans 1/2 plus tard mon monstrou est devenu adorable et posé :)
    Certaines attitudes mettent longtemps avant de germer et porter leurs fruits, tiens bon!

    1. lexieswing dit :

      ah ah tu me rassures :) Quel genre de petit garçon est-ce? Qu’est-ce qu’il aime?

  8. lanabc dit :

    Oui, je connais. Chipoune ne voulait pas être posée bébé et ne dormait que 5/10 minutes en journée et 7 heures maximum la nuit… Je ne peux pas dire qu’elle fait beaucoup de bêtises mais elle parle tout le temps mais vraiment tout le temps. 4 heures non stop parfois et elle ne nous lâche pas 5 minutes, veut toujours faire un jeu, une activité.Elle est gentille et mignonne mais épuisante… A 4 ans, elle ne fait plus de sieste depuis longtemps mais arrive à dormir 10 heures la nuit…. Je me dis que c’est peut être parce qu’elle est seule avec nous vu que son grand frère a 17 ans. Lui était du genre calme et très très sage au point où je m’inquiètais de son excessive sagesse.

    1. lexieswing dit :

      aaaaah tu as gagné la palme de l’intense!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s