Et de quatre!

imageIl y a 4 ans je chantais. C’était The Voice à la télé, l’amoureux avait sorti sa guitare et on a braillé des chansons bien après que les candidats d’un soir aient quitté le plateau. Je me souviens surtout de Skinny Love, de Bon Iver, remis au goût du jour par Birdy, et qu’on a entonné une nouvelle fois ce soir-là.
J’ai toujours pensé que la détente de mon corps, provoquée par les mélodies et le bonheur tranquille de cette nuit de février, avait précipité sa venue.

Elle est née dans la matinée, à l’heure de la collation, quand le soleil est suffisamment haut pour qu’on se dise qu’on a fait une bonne grasse matinée. Je n’en ai guère eu, ce 10 février là, de grasse matinée. Et plus jamais depuis.

Par contre cela fait 4 ans que la vie a pris un chemin différent, 4 ans que, où qu’elle soit, près ou loin de moi, je me lève en étant maman, que l’on se lève en étant parents.

Et oui, c’est parfait. Et oui, c’est difficile. Et non, il n’y a pas de réalité toute lisse et parfaite comme un salon Pinterest. Il y a beaucoup d’amour, beaucoup de rires, beaucoup de cris, et pas toujours des cris de joie. Il y a aussi des pleurs, des poings rageurs, des crises sans fin. Il y a de l’admiration, des définitions sans cesse revues, des contours que l’on croit avoir apprivoisés, mais qui ondoient au gré des chutes et des accomplissements. Il y a tout ce qu’on sait désormais d’elle, et tout ce qu’on sait aussi de nous, maintenant.

On connaît désormais la résilience. On a appris à épeler très vite les noms interdits, les noms croches, les noms des aliments qu’elle n’aime pas mais qu’on a caché dans la purée et le nom des surprises qu’on aimerait garder encore un peu. On sait quand la crise va arriver, on sait quand elle ne va pas vouloir, on sait quand elle va dire non, on ne sait pas toujours éviter l’affrontement, cependant. On a ressorti nos vieilles chansons d’enfant, on est traumatisé de comprendre désormais les paroles, et de l’entendre scander « pour savoir qui qui qui serait manger », sous prétexte que c’est sa chanson préférée. On connaît par cœur l’enfilade du pantalon de neige, même si une fois sur deux on enfile les bottes avant de se rendre compte qu’on l’a oublié. On sait qu’il faut mettre les gants avant le manteau, sinon ils ne vont pas bien comme il faut.

On a appris notre job de parents. Avec amour, avec patience, avec emportement, avec fatigue et avec obstination. On a lu des bouquins, consulté des sites, on a posé des questions, oublié d’écouter les réponses, on s’est planté souvent, on s’est excusé parfois mais on l’a aimé tellement que ce n’est pas si grave. C’est peut être même ce qu’on a appris de mieux, en quatre ans. Qu’on pouvait aimer quelqu’un pour la vie, avec certitude. Ce n’est pas un contrat, ce n’est pas une option, juste un état de fait.

Demain c’est ton anniversaire ma croquette. Je t’aime pour toujours, et chaque jour plus qu’avant.

-Maman-

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Bon anniversaire!
    Joli texte ;)

  2. cathnounourse dit :

    C’est un très beau texte ♥
    ♫Joyeux anniversaire à elle!♫

  3. Marie Kléber dit :

    Je me disais bien qu’ils avaient juste quelques jours d’écart. C’est l’amour qui me saisit à chaque fois. Je me demande comment c’est possible d’aimer autant.
    Même quand ce n’est pas tous les jours rose et facile.
    Joyeux anniversaire à ta puce!

    1. lexieswing dit :

      Merci! Est ce que le petit escargot a fêté son anniversaire déjà?

      1. Marie Kléber dit :

        C’est aujourd’hui Lexie! Et le 04 mars avec les copains copines de l’école!

      2. lexieswing dit :

        Joyeux anniversaire à lui :) nous aussi on a fait une fête avec les copains copines

      3. Marie Kléber dit :

        Et alors ça s’est bien passé? Je stresse un peu – 6 enfants à occuper pendant 1h30!!

      4. lexieswing dit :

        6 enfants pendant deux heures ici mais il y avait les parents. Ils étaient hystériques, j’ai laissé tomber l’idée de les faire jouer à un truc en particulier et ils se sont bien occupés seuls !! On leur a fait un petit cadeau apprécié : une tasse avec une petite préparation de gâteau à faire au micro ondes (B. avait fait ca seule ou presque)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s