Cheveux de soie

Les vacances sont faites pour abattre toutes ces choses que l’on repousse en temps ordinaire : ranger les papiers, payer le déneigement, enlever le vernis écaillé que je ne me donne même plus la peine de cacher, passer saluer le coiffeur, envoyer le chien chez le toiletteur… Parmi les choses que je repousse sans cesse, il y a donc le coiffeur – un an qu’il ne m’a pas vue – et la teinture pour mes cheveux. Je dépense volontiers pour de la bonne nourriture mais je suis très cheap quand il s’agit de soins. Manucure, pédicure, coiffure, name it… je ne mets jamais les pieds chez Sephora, ma trousse de maquillage contient en tout et pour tout des crayons khôl noirs et du mascara, et j’évite comme la peste toute conseillère beauté. Je ne sais pas ce que c’est qu’une « base », je n’ai jamais acheté de ma vie une quelconque « crème de nuit » et c’est mon mec qui me fait mes ongles parce que ça le turlupine plus que moi.

J’étais de fait mal partie pour changer la donne, bien plus intéressée par l’avancement de mon manuscrit et mes projets de couture que par une quelconque mise à jour « beauté ». Et puis, à la faveur d’une séance de brossage de cheveux – mon péché mignon – père et filles m’ont laissé entendre que mes cheveux « étaient un peu moches quand même ».

Je ne peux pas le nier. Mes cheveux sont ternes et le froid de l’hiver les rend encore plus capricieux. Farfouillant dans un carton de la salle de bain que l’on tarde à déballer – encore une autre tâche repoussée – j’ai sorti triomphalement une teinture végétale flambant neuve, achetée dans un moment d’ambitieuse transformation… ambition certainement reléguée au rang des non priorités sitôt la porte passée.

Forte de mon savoir faire – je me teins les cheveux une fois tous les deux ans, j’ai couché les enfants et je me suis mise au travail. Shampooing. Eau en bouteille chauffée à 60 degrés. Mélange dans un bol-surtout-pas-en-métal. Dénichage d’une serviette à sacrifier. Première couche : la texture « yogourt » recherchée coule allègrement sur le cheveu lisse. Emplâtrant ma masse altière par poignées, je repeins au passage la salle de bain neuve de l’été, en sacrant voluptueusement. Le liquide marronâtre s’encanaille, se répandant par giclées sur les miroirs. Le bol vidé, je sculpte une montagne sur le haut de ma tête et y enfourche une charlotte en plastique qui ne ferait pas rougir ma grand-mère.

Tandis que je nettoie la salle de bains en pestant contre le rapport résultat obtenu – efforts déployés, la teinture commence son insupportable bal de coulures, celles-ci s’échappant de la charlotte comme dans un mauvais film policier dont la scène de la salle de bains aurait mal tourné.

Dix-huit allers retours à la salle de bain et un rouleau d’essuie-tout plus tard, je coupe court à la mascarade et arrache la charlotte d’un geste rageur en jurant mes grands dieux que l’on ne m’y reprendra plus. Je passe 20 minutes la tête penchée dans la baignoire à tenter d’apercevoir la clarté de l’eau à travers les gouttes qui s’infiltrent entre mes cils.

Les cheveux enfin rincés, je passe à la dernière étape : le séchage. Dans le miroir, mes cheveux apparaissent soudainement épais, joyeux. J’ai fait du ton sur ton. C’est moi, mais en mieux. Il n’y a que le marketing beauté pour vendre un tel concept.

Je me sens comme un petit poney. J’ai le poil soyeux, doux et je sens le foin.

Une vraie femme fatale.

-Lexie Swing-

5 réflexions sur “Cheveux de soie

  1. Pingback: Cheveux de soie - Les Blogueuses

  2. Hahaha ! Excellent ! Le coiffeur est mon seul luxe beauté et j’avoue qu’après la lecture de cet article je ne suis pas près de faire mes couleurs moi-même ;-)

  3. J’ai essayé moi aussi (sur une chevelure longue et épaisse je précise), et bien je suis ravie de laisser cette délicate tâche à des professionnels dorénavant… Car soyons honnête, le résultat était plus que mitigé mais je me consolais en me disant que cela ne m’avait pas coûté bien cher^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s