Stationserviceophile

Aussi loin que je me souvienne, arriver sur une aire d’autoroute affublée de son incontournable station service à 3 euros le litre d’essence a toujours été pour moi une aventure. Même en plein été, entre Narbonne et Montpellier, alors que ces mêmes stations dégueulent leurs lots de vacanciers, ça reste l’aventure.

Déjà, croiser des centaines de gens en short – tongs – lunettes vissées sur le crâne me fait immédiatement me sentir en voyage. Même lorsque je ne m’arrête moi-même que lors d’un déplacement professionnel, je ressens l’excitation des vacanciers comme une midi-adrénaline. Et la queue aux toilettes des femmes est immanquablement le signe que le premier « chassé-croisé des vacances » a commencé.

Et puis surtout, je suis fascinée par le choix de produits. Mini saucissons, part de cake et yaourt individuel avec-la-cuillère-en-plastique-à-monter-soi-même m’enchante, réminiscences de dinette d’enfants et des minis-fausses-vaches-kiri qu’elle abritait. Depuis que c’est moi qui détient le portefeuille, je suis devenue encore plus accro à ce shopping impromptu. Mini ceci, portion de cela. Je prends tout. Une pause gâteau? L’exercice se corse. Je passe un quart d’heure le nez dans le rayon. Granola? Fingers? Gaufres liégeoises? Nouveaux biscuits de chez Milka? Cookies? Gâteaux fourrés au chocolat? Je fais le tour, je prends, je repose, je commence à marcher vers la caisse et puis je fais demi-tour.

Au final, je prends toujours les Granola.

Et vous?

-Lexie Swing-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s