Immigration au Canada : les douze travaux d’Hercule

J-13 avant le grand départ. Dans un peu moins de deux semaines, la famille Swing posera le pied sur le sol canadien pour démarrer une nouvelle vie. Il y a quelques temps, à l’annonce de notre départ, une amie m’a glissé : « c’est un peu soudain non ? »

Pas vraiment non. Ça nous a pris deux ans. Deux ans à remplir des dossiers, envoyer des courriers, faire des photocopies, passer des visites médicales. Deux ans à attendre, à guetter le facteur, à discuter sur des forums, à surveiller les délais d’attente, à appeler les services d’immigration, à se renseigner sur notre future vie, sur notre société d’accueil, sur le travail, le logement, en se disant « un jour peut-être ». Ce jour, c’est demain.

Panorama montréalais de 1927./ Archives du musée McCord
Panorama montréalais de 1927./ Archives du musée McCord

Il aura donc fallu deux ans pour partir, il faudra sûrement plusieurs années pour que l’on puisse se dire que l’on a réussi notre immigration, notre intégration. Tout un chemin, tout un parcours, de longue haleine, à l’image des douze travaux d’Hercule (et peut-être un peu plus…).

-Lexie Swing-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s