Je suis la deuxième

le
Deux soeurs./ Photo Amanda Tipton
Deux soeurs./ Photo Amanda Tipton

Je suis arrivée dans ma famille en numéro bis. J’étais la fille après le garçon, ce mal nommé choix du roi, la deuxième née. J’ai eu un premier enfant, je sais ce que ça implique. C’est la surprise, l’inconnu, les premiers mouvements dans le ventre, la première peluche que l’on chine comme un trésor. C’est l’annonce à la famille et aux amis, irréelle et festive. C’est l’impression de construire quelque chose de vrai, de palpable, de chair et d’os avec l’autre, son double, son conjoint, avec qui l’on partageait déjà tout mais pas encore nos gènes ou nos conceptions d’éducation.

Moi, et lui, nous sommes arrivés les deuxièmes. Nous sommes ceux pour qui l’annonce était plus convenue, moins attendue, ceux pour qui on avait gardé les affaires, les meubles, avant de les remiser faute d’avoir le sexe adapté. Nous sommes ceux pour qui nos parents savaient déjà; les gestes, les pleurs, les maladies, les inquiétudes. Nous sommes ceux que l’on a laissés plus libres parce que le premier avait déjà épongé les erreurs parentales. Nous sommes la copie idéale après le brouillon (non c’est une blague frangin :)). Nous sommes aussi, peut-être, les enfants du regret : sera-t-il le dernier ? Dois-je en profiter plus ? Est-ce ma dernière grossesse ? Ma dernière annonce ?

Tu es le deuxième. L’enfant que nous attendions depuis longtemps. En naissant, ta soeur a apporté avec elle cette certitude : nous te voulions toi pour être au complet. Tu es le deuxième. Ou la deuxième. Tu es l’enfant pour qui nous avions décidé, avec notre sens de la mesure habituel, que ce ne serait pas moi, mais ton papa qui m’annoncerait la naissance. Tu aurais dû me voir alors quitter la salle de bains les mains sur les yeux pour ne pas lire le résultat sur le test mouillé abandonné par terre. Tu es l’enfant pour qui j’ai eu peur souvent, faute d’avoir rencontré un médecin avant le troisième mois. Tu es l’enfant que j’ai senti tôt. Tu es l’enfant pour lequel je me sens fatiguée, tellement fatiguée, parce que tu es le deuxième à porter (et que ta soeur ne se lasse pas de mes bras!). Tu es l’enfant qui sera franco-canadien de naissance, quand nous n’obtiendrons ce statut qu’à la faveur d’un test sur papier imprimé. Tu es l’enfant qui naîtra au début de l’été des indiens, la saison que l’on préfère, moi et ton père.

Tu es notre deuxième, notre accomplissement, notre troisième coeur. Tu es notre chance inouïe de pouvoir construire la famille dont nous rêvions. Nous t’attendons mon bébé.

-Lexie Swing-

 

20 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marie dit :

    Félicitations et bonne grossesse ;-)

  2. ifeelblue dit :

    arf j’ai l’impression que mon commentaire n’est pas passé alors je le retente:

    FÉLICITATIONS!!!! <3

    J'aime beaucoup tes mots, ta façon de tourner les choses, c'est vraiment très beau :)

    1. lexieswing dit :

      Merci :)) Ça va être un petit conscrit du tien :) 2015, ça fait chic comme année pour naître non? :)

  3. Marianne dit :

    Félicitations !
    Quelle belle annonce !
    Et c’est vrai que 2015 est une belle année pour naître.

    1. lexieswing dit :

      2013, 2015… Je trouve qu’ils ont de la chance nos petits ;)

  4. matinbonheur dit :

    Je ne commente pas souvent mais j’aime beaucoup te lire et ce texte me touche

    1. lexieswing dit :

      Il me semble que tu as deux enfants, as tu senti une différence dans ta deuxième grossesse par rapport à la première?

      1. matinbonheur dit :

        oui ils ont 15 mois d’écart.
        En effet l’annonce d’une 2e grossesse rapprochée a suscité davantage de surprise (alors que le premier c’est la suite logique et attendue quand tu es en couple depuis plusieurs années) moins d’enthousiasme immédiat et de nombreux commentaires. On a eu souvent le sentiment de devoir justifier notre choix.
        J’ai vécu ma deuxième grossesse moins « bidon centrée » mais aussi plus sereine et avec des interrogations différentes.
        La rencontre avec Jolie douceur a été magnifique et le lien s’est tissé tout simplement.

  5. Delph dit :

    Oh félicitations! Tu verras que ce n’est pas tant qu’on a appris de nos erreurs, que c’est juste qu’on a moins d’énergie et surtout qu’il faut encore surveiller le premier quand le petit 2ème commence ses propres bêtises! Mais bon, chacun trouve sa place et une grossesse au Canada, c’est beaucoup moins médicalisée qu’en France et ça a de bon côté (genre aucun toucher avant la toute fin)…

  6. Zhu dit :

    Oh, félicitation! Je te souhaite une belle grossesse et un beau bébé! Tu nous tiendra au courant sur le blog?

    Un, deux, trois, quatre, aîné, cadet, p’tit dernier, garçon ou fille, les familles viennent dans toutes les formes et sont toutes belles. Y’a de la place pour tout le monde sur terre et dans le coeur!

  7. petiteyaye dit :

    ouh la la, ça frissonne de partout ton texte ! Félicitations !!! Une belle grossesse, une magnifique famille, et c’est avec toujours autant de plaisir que je suivrais vos aventures (entre deux siestes de la maman….)

  8. Delphine dit :

    Je te lis depuis un moment (j’aime beaucoup ton style d’écriture!) et je ne peux m’empêcher de te laisser un petit mot cette fois car tellement de similitudes…Moi aussi maman d’une petite pépette de 2 ans (née au Canada en 2013), et enceinte de Numéro 2 depuis peu…Je me suis tellement retrouvée dans cet article, l’effet moins wahou lors de l’annonce…On a même presque senti nos parents respectifs blasés!!! Alors je continue de te suivre et on pourra échanger sur nos impressions! (Félicitations by the way!)

  9. Marie O' dit :

    Quelle belle annonce! Félicitations Lexie!
    Une deuxième grossesse c’est peut-être un peu différent, je ne sais pas, mais c’est toujours aussi magique j’imagine.
    Profites un maximum. Tendres pensées de nous deux.

    1. lexieswing dit :

      Merci à vous deux :) Je te dirais si c’est aussi magique. En tout cas ça semble. Hier j’ai senti pour la première fois une bosse mouvante sur mon ventre. Comme c’est bien plus tôt que la premiere fois je ne m’y attendais pas, la surprise était totale !

  10. renata dit :

    Félicitations! un deuxième c’est épuisant mais c’est un grand bonheur! :-)

    1. lexieswing dit :

      C’est physiquement déjà épuisant, mais je crois que ça va être génial oui :)

  11. mychuchotis dit :

    Je viens de lire ton dernier article et je me suis dit « whaaaat? » j’ai loupé quelque chose!! :))) toutes mes félicitations !!!! :)

    1. lexieswing dit :

      Merci :)) Si tu n’avais pas lu celui ci je comprends ton incompréhension (« attends c’est plus un spoiler là?!) ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s