Comment vendez-vous vos affaires d’occasion?

A l’approche de la rentrée (spirituelle car la garderie et le travail ne connaissent pas vraiment de vacances), nous nous sommes mis à ranger frénétiquement et à sortir tout ce qui ne fait plus : combinaisons d’hiver, manteaux, habits de pluie et affaires diverses. Nous avons aussi entassé pêle-mêle pot, extracteur de jus et jouets. Le but : vendre tout ça durant l’automne.

Outre le fait de faire transiter des affaires en bon état afin de minimiser l’impact écolo de nos anciens achats, il y a une volonté bien plus égoïste. L’argent ainsi récolté ira directement dans la caisse « congés » et devrait nous aider à financer nos futures vacances aux Iles-de-la-Madeleine.

Alors on fait comme tout le monde : quelques photos bien éclairées, différents angles, des textes descriptifs à défaut d’être vraiment accrocheurs, et on publie sur les endroits qui nous paraissent pertinents, comme Kijiji et les groupes Facebook. Reste que, l’hameçon tarde souvent à mordre. Je reçois des messages intéressés parfois des mois après la mise en ligne. Et j’aimerais ça, moi, que les combinaisons d’hiver s’écoulent dès maintenant et que les robots de cuisine inutilisés ne restent pas à prendre la poussière dans ma (nouvelle) cuisine.

Pourtant, je vois de tous côtés des gens, des collègues, des amis, qui vendent. Je vois des personnes afficher des annonces et recueillir de nombreux commentaires. J’entends parler de lots de vêtements vendus en quelques clics.

Il est vrai que nous vendons peu, et certainement pas ce qui est le plus recherché. Lorsque nous vendrons notre glissade à l’aube de l’été, je n’ai nul doute qu’elle recueillera quelques suffrages. Et si je me décidais à mettre en vente nos affaires Souris Mini presque intactes, j’aurais sûrement quelques pouces approbateurs. Mais je n’y arrive pas. Ces affaires-là me sont précieuses. J’en ai rangé quelques-unes dans la boîte dédiée aux affaires à conserver, celles que mes filles et moi pourront ressortir plus tard et flatter de la main en regardant les photos. J’en ai surtout données beaucoup. A notre ostéo, dont la fille est née un an après Tempête, aux filles de nos amis, venues quelque temps plus tard… Redonner au suivant, en espérant que les vêtements chéris continuent à faire briller quelques photographies.

Il en est de même pour les livres et les CD. Nous en avons emmenés peu, mais je ne pourrais me départir d’aucun. J’aime tous mes livres. Je ne suis pas matérialiste pour deux sous, mais les livres sont bien plus pour moi qu’une simple histoire. Ils sont un objet merveilleux, une décoration, une invitation. J’aime les faire vivre, les prêter, mais les vendre jamais.

En récupérer par contre oui! Ainsi suis-je revenue ce printemps d’un troc auquel j’avais emmené une flopée de vêtements avec une quantité équivalente de livres de seconde main. Le bonheur!

Enfin bref, les vacances n’attendent pas! Pouvez-vous me donner vos bonnes adresses, vos techniques infaillibles ? Vendez-vous vite? Et sur quoi? Est-ce que vous vendez de tout, ou avez-vous des choses dont vous ne voulez surtout pas vous départir? Racontez-moi!

-Lexie Swing-

 

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je suis carrément dans le même bateau que toi!

    Pendant longtemps, j’ai donné les vêtements de Mark, surtout la période où ils grandissent plus vite qu’ils n’usent les fringues. J’ai donné à des amies et à des centres communautaires. Maintenant, plus personne dans mon entourage n’a de gros besoins de fringues et je ne suis pas super satisfaite du système de don des centres. Ah, puis j’ai aussi des fringues à moi dont je me séparerais bien…

    Mais, je suis INCAPABLE de vendre. Je ne SAIS pas vendre. C’est une tare. Et puis, faudrait que ça soit local, vu les frais d’envoi…

    Je ne sais pas non plus quoi faire des fringues trouées. Genre, vraiment. On jette? Ça me fait bizarre de jeter du tissu… mais, impossible de repriser.

    Bon, j’vais revenir checker les commentaires.

    1. lexieswing dit :

      J’apporte en vrac lors de trocs, c’est bien tout ce que je sais faire lol! Les commentaires sur Facebook parlent majoritairement des groupes Facebook justement

  2. Je te donnerais bien des conseils mais c’est mon homme qui vend ici sur Facebook (groupe locaux). Il a un talent fou pour denicher des trucs et vendre a bon prix. Moi je m’en tiens aux fringues, et je mets parfois les vielles en friperie pour revendre. Sinon je donne

    1. lexieswing dit :

      C’est quoi son secret ? :)

      1. La determination? Il est tres tete de mule lol donc il fait des recherches et negocie a mort. Ca aide hein? lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s