Mère (très) active

Avoir une activité à soi est primordial. Encore plus quand on est en couple. Encore plus quand on est parent. Tous les magazines vous le diront. Votre horloge interne, elle, vous dira que vous n’allez certainement pas aller taper la baballe alors qu’il y a trois machines de linge à plier et que vous avez 1201 heures de sommeil à rattraper depuis la naissance de votre deuxième marmot. Comme toute femme du monde moderne, j’ai décidé que les magazines détenaient la clé de mon bonheur. J’ai donc dit merde au sommeil, fermé les yeux sur le linge et j’ai révolutionné mon emploi du temps. Explications:

J’avais toujours rêvé d’apprendre la langue des signes. Pourquoi? Aucune idée. Mais comme la question m’est posée quotidiennement, il serait temps que je trouve une réponse plus fournie que « beeeeuah ché pa, comme ça ». Reste que, je voulais tellement en faire que j’ai demandé à mes parents d’investir dans mon futur en m’offrant des cours de LSQ pour mon anniversaire. En avril donc. Après, j’ai réalisé que je n’avais pas le temps de m’inscrire, ma volonté est donc restée lettre morte, jusqu’à août, au moment où telle la cigale je me suis réveillée. J’avais bien chanté tout l’été, il était temps d’apprendre à signer.

Au même moment, une alerte judicieusement placée par la moi de juin 2017 sur mon calendrier Outlook a rappelé à la moi de fin août 2017 (édition limitée) qu’il était temps de s’inscrire au sport si je voulais profiter d’un remboursement partiel de mon entreprise. Je n’allais pas passer à côté d’une telle opportunité alors que mon porte monnaie ET mon tour de taille post-grossesse me pressaient de me bouger la couenne. J’avais déjà investigué la question quelques mois avant et me suis donc inscrite à une session de pilates sur table à l’école de danse contemporaine, chaque jeudi midi.

Ça, c’était juste avant que l’on me rappelle que je m’étais portée volontaire pour des cours d’anglais. Deux midis par semaine.

C’est ainsi que la chrysalide (que dis-je, la larve) roulée en boule sur son canapé, entre deux piles de linge à plier, est devenue un papillon de compétition. Une espèce courbaturée, à l’esprit encore plus chargé, avec une tonne de linge à plier (je pense qu’il se reproduit), mais avec un je-ne-sais-quoi de plus, une nouvelle corde (pas pour se prendre, mauvaise langue) à son arc, un surplus de liberté.

J’étais devenue pas mal juste une amoureuse, juste une travailleuse, et surtout juste une mère. Maintenant je suis pas mal plus. Un peu trop peut être. Tout est une question d’équilibre… J’avais prévu de le retrouver, mais avec ma folie des grandeurs habituelle, je me suis déjà réinscrite pour le trio infernal, tout en m’interrogeant: est-ce que j’aimerais la chorale ? Mon accent français m’empêcherait-il de faire du théâtre ? Où puis-je louer des skis ? Et le quotidien : Chéri, comment règles-tu le vélo d’appartement ?

Bref, on n’est pas couché.

Et vous?

-Lexie Swing-

Catégories Exister, LexieÉtiquettes ,

13 réflexions sur « Mère (très) active »

  1. J’adorerais avoir une activité à moi, rien qu’à moi! Aussitôt que je pense à mes enfants me prend la furieuse envie de les retrouver au plus vite… Bref j’en suis incapable, pour le moment en tout cas! Je dois grandir encore…

    1. J’aime ton « je dois grandir encore »

  2. L’année dernière j’ai opté pour le sport entre midi et deux! Cet été, j’ai choisi la piscine. En ce moment je suis sport à la maison, le dimanche matin c’est plus facile et moins coûteux!
    Sans rire, c’est compliqué d’avoir du temps pour soi quand on est maman et qu’on a une maison à faire tourner. Ce qui n’empêche que deux mardi par mois, je prends ce temps. Je me suis inscrite à un atelier d’écriture et sauf urgence, je m’y tiens. C’est mon activité, ma pause, mon souffle.

    1. C’est quand tu commences à le faire que tu réalises à quel point tu as besoin de ce souffle là, et qu’il te manquait

  3. Ahah ! Ça me ressemble tellement ! Cette année, avec la naissance de ma deuxième, je me suis dit : « sois raisonnable, ne fais pas trop d’activités, déjà qu’avec la crèche parentale c’est la course ! » Bon, et puis mon prof de chant m’a proposé de chanter dans un opéra. Le rôle de la jeune première. On peut pas dire non, à ça, on est bien d’accord ?! ;-)

    1. On ne peut pas dire non… WOW la jeune première à l’opéra ?? Tu es une star c’est ça ??

      1. Oh non, tu m’as démasquée ! 😉
        Euuuh même dans ma petite ville de banlieue ça va être dur de me prendre pour La Callas ! 😂

  4. Orchestre le mardi soir quand les enfants sont couchés, course à pieds et un peu de muscu à la maison le dimanche ! C’est déjà pas mal…

    1. Ah ah toi aussi tu enchaînes ! Tu fais combien de sorties par semaine pour la course à pieds ?

      1. Une seule et c’est déjà un exploit pour moi qui n’avait jamais couru avant mes 33 ans !

  5. Pour moi c’est INDISPENSABLE d’avoir mes activites en dehors de mon couple et mon boulot. Bon je n’ai pas d’enfants ce qui aide, mais pour mon equilibre j’ai besoin d’avoir « mon temps a moi » ;)

  6. Je me sens tellement mieux maintenant que j’ai pu reprendre quelques activités, organisées ou non, à moi! Le monde tourne moins autour de Mark, ça fait du bien de passer à un autre stade, celui du plus bébé. Bref.

    Moi c’est la gym en ce moment, puis après mes activités plus « discrètes » mais aussi importantes, ma pause à Starbucks de 20 min. pour lire, écrire, etc.

    1. Tu y vas tous les jours à heures fixes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close