Brèves de fin d’été

La fin de l’été apporte toujours son lot de surprises, de joies, et de déconvenues. Elle transporte aussi son lot de promesses. C’est le renouveau, les résolutions qu’on ne tiendra pas toujours, les calendriers que l’on abandonnera, les listes qu’on oubliera quelque part. Ce sont les nouvelles activités, les nouveaux parcours, les nouveaux visages parfois. Chez nous, elle a été à la hauteur de l’étape : chaotique, mais gratifiant, entre sommets (du grand module de jeux) et pleurs (pas toujours ceux des enfants). On se fraie un chemin, patiemment, dans cette jungle de choses nouvelles et d’inscriptions en tout genre.

La rentrée…

… s’est bien passée! Rentrée progressive sur trois jours, en demi-groupes d’abord, puis en classe entière mardi. Pas facile d’avoir les informations qui nous intéressent («Mais tu es assise où exactement? Je veux dire, là c’est comme si j’étais face aux tables tu vois, donc toi tu es où si je suis là?»), heureusement ma fille a l’esprit pratique et disert. Sa première vraie journée – longue – a eu lieu hier. La laisser au service de garde s’est avéré plus compliqué qu’espéré, pas toujours évident quand on ne connaît pas encore le système soi-même et que l’enfant assiste à nos errements (de salles, de collations, d’horaires) et nos approximations. Son moment clé de la journée a été le lunch, ses petits rouleaux de tortillas au fromage à la crème, ses petits légumes à la croq’ pas d’sel, et son yogourt à la confiture Bonne Maman.

Le chien…

… va mieux! Le rythme n’est pas toujours évident à suivre, entre l’ordre des différentes gouttes à lui mettre dans l’œil et l’antibiotique par voie orale qui nécessite que son ventre soit plein. Un détail qui devient vite une difficulté lorsque l’on a un chien qui manque d’appétit au petit matin. Je suis devenue pro du tartinage de croquettes (//spoiler : il adore le caramel et le fromage frais//). Nous avons la chance d’avoir un chien extrêmement résilient qui subit son traitement sans broncher depuis déjà bien trop de jours.

La nourriture…

… est toujours une obsession! Nous portons, depuis maintenant plusieurs années, une attention croissante aux produits que nous achetons et cuisinons. Je suis devenue totalement végétarienne il y a maintenant plus d’un an, entraînant de fait ma petite famille dans mon sillage. Je suis la seule à avoir totalement évincé la viande et le poisson de mon alimentation mais étant la principale maîtresse des fourneaux, force est de constater que c’est l’alimentation de toute la famille qui a évolué! Depuis longtemps, nous cuisinons la plupart de nos repas, réservant le tout-préparé aux soirs de flemme et fatigue (aka, les vendredis soirs). La donne change lentement, à mesure que la réduction des déchets et la réduction du budget nourriture font leur entrée chez nous (*Bobo un jour, …*). Aujourd’hui, ce sont les repas entiers, de l’entrée aux desserts en passant par les brioches du dimanche matin, que je prépare a mano. La fin des vacances et l’école auront-elles raison de mes aspirations? Probablement! Mais je ne m’avoue pas vaincue! Alors n’hésitez pas à me partager vos bonnes idées repas, celles qui sont faciles, rapides, goûteuses, sans trop de déchets et parfaites pour un vendredi soir. Parce que ce qu’on mangerait bien un vendredi soir, on serait prêt à le manger tous les soirs de la semaine. Une tartiflette, quoi ;)

Les activités…

… reprennent. Même si, en réalité, elles ne s’étaient jamais vraiment arrêtées. De quoi sera faite cette nouvelle année? Devrait-on continuer le karaté, passionnant mais éreintant, considérant la fatigue nouvelle de l’école? Sans parler de l’horaire de ministre que nous impose le fait d’aller porter et rechercher nos enfants dans deux lieux différents. Train, garderie, école, souper, karaté, bain, dodo, vous le voyez, vous, le burn-out qui se profile? Bref, on tatônne encore, entre «ça serait bien…» et «je vais craquer, si…»

Et sinon, j’ai lu…

… No home, de Yaa Gyasi, une vraie pépite! Je l’ai déjà prêté bien sûr! J’ai aussi prêté la version anglophone du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates. Il a fait plusieurs mains déjà et je ne suis pas certaine de savoir où il est rendu désormais. J’ai adoré ces deux livres, tous deux très différents, mais qui sont à chaque fois des histoires de femmes, avant tout. En commande, j’ai La Tresse, de Laetitia Colombani, et La femme qui voit de l’autre côté du miroir, de Catherine Grangeard et Daphnée Leportois. C’est drôle car je vois souvent des gens parler de PAL, faisant référence j’imagine à la pile de livres à lire à côté de leur lit, mais c’est quelque chose qui ne m’est jamais arrivé (sauf retour de la bibliothèque). Qu’on me prête ou m’offre un livre (ou que je me l’offre moi-même), je me dois de le lire instantanément. Et comme je lis partout (cuisine, bain, dans mon lit, dans le train, dans la rue, et même en attendant que mon café coule ou qu’une réunion commence, au boulot), je lis rapidement. On peut littéralement parler de binge-reading, est-ce que vous en faites aussi? Quel est l’endroit le plus incongru où il vous arrive de lire?

Bon mois de septembre! N’oubliez pas de donner des nouvelles :)

-Lexie Swing-

Crédit photo : Vue de Montréal, par Matt Hickey

Catégories Enfants, ExisterÉtiquettes ,,

12 réflexions sur « Brèves de fin d’été »

  1. Côté cuisine facile : tout ce qui se fait au four (= 30 min où le dîner se fait tout seul). Je suis passée maître dans l’art de tout cuire au four ( demi tomates épicées – mix patates / patates douces + carottes – viandes et poissons divers avec juste un peu d’huile et des mix d’épices). Les quiches et la pizza *fond de frigo* c’est bien aussi ( merci les années d’études à rentrer les week-ends chez les parents et donc à devoir tout finir avant le week-end).

    Pour le toutou ici on utilise le beurre de cacahuète et le fromage râpé pour faire passer à peu près tout ! Bon courage !

    Bonne rentrée !

    1. Merci pour tes idées! De mon côté, je suis même allée jusqu’à utiliser un ravioli avec le cachet dedans ;)

  2. Quels sont tes livres préférés ?! Bises

    1. En ce moment, je dirai ceux de Chimamanda Ngozi Adichie. J’ai bien envie de lire son «Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation feministe». Et de ton côté?

  3. Coucou!

    J’ai pensé à toi et à la rentrée de la miss, lundi. Contente de voir que ça s’est bien passé. Tu verras, tu vas sûrement trouver que l’école et le système éducatif sont une mine d’inspiration inépuisable pour les articles de blog :lol: (Plus sérieusement, je n’espère pas pour vous… mais ça reste une expérience culturelle!)

    Je note tes lectures! Tiens, moi j’ai lu Le quai de Ouistreham de Florence Aubenas (un essai) que j’ai adoré. Je pense que tu pourrais aimer aussi, surtout en tant que journaliste et femme ;-)

    1. Je me souviens de ce titre, il est sorti il y a un moment n’est ce pas ? Je vais certainement avoir de quoi enrichir le blog c’est clair ;) mais pour le moment tout est bien.

  4. Pour les repas rapides je privilégie les cakes salés et les gratins. C’est sain en plus. Ou les pizzas maison, mais il faut préparer la pâte en avance.
    A la rentrée nous sommes plein d’envies et de projets. Tous ne se réaliseront pas, toutefois si on en achève quelques uns, ça ne sera pas si mal.
    Impossible d’accrocher à une quelconque lecture depuis aout. Je me languis du livre qui va raviver la flamme!

  5. Les pizzas maison je confirme, c’est top pour un repas maison vite prêt… et les pommes de terre au four aussi ! On enfourne les pommes de terre emballées dans du papier d’alu, et après chacun mange comme il eut avec creme fraiche, gruyère, champignons…
    Côté elcture, une fois de plus je suis tombée sous l’emprise de Carlos Ruiz Zafon… Je viens de dévorer « Le Labyrinthe des esprits », le 4è volume de la série « Le Cimetière des livres oubliés ». Les 4 volumes peuvent se lire dans n’importe quel ordre. Je te les conseille, vraiment ;-)
    Bonne reprise !!

    1. Le four c’est la vie! J’ai hâte d’être en hiver juste pour ça :) Merci pour les idées lecture, c’est quel genre ?

      1. C’est un roman qui se passe à Barcelone, et qui raconte l’histoire d’une famille.

  6. La tresse est dans ma liste. Je viens de lire Le Prince à la petite tasse (parce que j’interviewais Emilie de Turkheim), ça vient de sortir. Elle raconte comment elle a accueilli un migrant. C’est joliment écrit, touchant. Je lis partout où Ezra n’est pas, personnellement…… :D Sinon impossible.

    1. Je te conseille No Home, si tu ne l’as pas lu, c’est vraiment bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close